Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 6247 fois

Jérusalem -

3 jeunes Palestiniens lynchés par des Israéliens à Jérusalem ce matin

Par

Des dizaines de jeunes juifs ont attaqué trois jeunes Palestiniens Place Zion, à Jérusalem, ce matin, dans ce qu'un témoin a décrit comme "un lynchage". Un des Palestiniens a été grièvement blessé et hospitalisé en soins intensifs à l'hôpital universitaire Hadassah. Les trois jeunes Palestiniens ont été attaqués par de jeunes juifs qui criaient "Mort aux Arabes" et autres injures raciales. L'un des Palestiniens est tombé par terre et ses attaquants ont continué à le frapper jusqu'à ce qu'il perde conscience. Puis ils se sont enfuis.

3 jeunes Palestiniens lynchés par des Israéliens à Jérusalem ce matin

Zion Square, Al-Qods occupée
Peu de temps après, des passants et les services de secours sont arrivés sur les lieux et ont constaté que la victime n'avait plus de pouls et ne respirait plus. Après plusieurs tentatives de réanimation, le jeune homme a été transféré à l'hôpital.

Un témoin a écrit sur sa page Facebook :

"Aujourd'hui, j'ai vu de mes yeux un lynchage, Place Zion, au centre de Jérusalem... aux cris de 'Un juif est une âme et un Arabe est un fils de pute', répétés haut et fort, et des dizaines de jeunes se sont précipités et se sont mis à tabasser trois jeunes arabes qui marchaient tranquillement dans la rue Ben Yehuda. Lorsqu'un des jeunes palestiniens est tombé sur le sol, les jeunes ont continué à le frapper à la tête, il a perdu conscience, ses yeux roulaient, sa tête était inclinée et avait des soubresauts, puis ceux qui le frappaient à coups de pied se sont enfuis et d'autres se sont rassemblés en cercle autour de lui, certains continuant à crier avec de la haine plein les yeux.

Lorsque deux bénévoles (d'une association caritative voisine) sont venus dans le cercle, ils ont tenté de le ranimer, et la masse de jeunes qui était autour a commencé à dire avec amertume que nous sommes en train de ressusciter un arabe, et quand ils sont passés près de nous et qu'ils ont vu que les autres bénévoles étaient choqués, ils ont demandé pourquoi nous étions tellement choqués, c'est un Arabe.

Lorsque nous sommes revenus sur les lieux un moment après, le site était marqué comme une scène de crime, et la police était là avec le cousin de la victime qui essayait de reconstituer ce qui s'était passé, deux jeunes qui étaient là ne comprenaient pas pourquoi nous voulions donner une bouteille d'eau au cousin de la victime qui venait d'être transférée à l'hôpital dans un état grave, une d'entre elles à dit, 'c'est un Arabe, ils n'ont pas à venir dans le centre-ville, et ils méritent ce qui leur arrive, parce que comme ça, ils finiront par avoir peur'.

Des enfants de 15 à 18 ans tuent un jeune de leur âge, de leurs propres mains. Vraiment de leurs propres mains. Des enfants pas du tout bouleversés de tabasser à mort un garçon de leur âge qui se tordait de douleur sur le sol.
"

 

Source : Haaretz

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

Haaretz

Même date

17 août 2012