Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3452 fois

Beit Ommar -

4 arrestations à Beit Ommar en 2 jours, dont 2 enfants pendant un raid nocturne

Par

Un membre du comité populaire de Beit Ommar arrêté pendant une manifestation
Samedi 9 juin, des villageois de Beit Ommar, au sud d'Al-Khalil, accompagnés par des activistes israéliens et internationaux, ont manifesté contre la colonie illégale de Karmei Tzur, construite sur des terres volées au village. Plus de 50 soldats de l'occupation ont tenté d'empêcher la manifestation d'atteindre la terre palestinienne près de la colonie en la déclarant "zone militaire fermée". Ils ont brutalisé une trentaine de manifestants, un des membres du Comité populaire jeté à terre et frappé à coups de pied.

4 arrestations à Beit Ommar en 2 jours, dont 2 enfants pendant un raid nocturne

Arrestation de Yousef Abu Maria
Deux participants à la manifestation ont été arrêtés, Yousef Abu Maria (38 ans), porte-parole du Comité populaire de Beit Ommar, et un activiste israélien. Ils ont été emmenés au poste de police de la colonie Kiryat Arba, à Al-Khalil, et libérés un peu plus tard dans la journée, contre une caution de 1000 shekels (200€) en ce qui concerne Yousef Abu Maria.

Les forces de l'occupation israélienne empêchent continuellement les agriculteurs de Beir Ommar d'aller travailleur leurs terres. De plus, l'expansion de la colonie illégale de Kamei Tsur raréfie l'eau pour la communauté locale palestinienne.

Photo


Les manifestants ont dédié leur action au prisonnier politique et footballeur national Mahmoud Sarsa, en grève de la faim depuis 82 jours le jour de la manifestation.

Source : http://palestinesolidarityproject.org/2012/06/10/popular-committee-member-arrested-at-beit-ommar-demonstration/
_____________

Deux enfants arrêtés lors d'un raid nocturne à Beit Ommar

Dans la nuit de dimanche 10 à lundi 11 juin, à 2h30, les forces de l'occupation israélienne basées dans la colonie illégale de Karmei Tsur ont lancé un raid sur plusieurs maisons de Beit Ommar.

Les soldats, après avoir attaqué le village à coups de tirs à balles réelles, de grenades lacrymogènes et de grenades assourdissantes, ont arrêté chez eux Hamouda Jamal Abu Hashim, 13 ans, et Malik Jawad Za’aqiq, 15 ans.

Photo
Photo de la rafle du 23 mai (7 arrestations)


Hamouda a été ensuite libéré, après avoir été soumis à du chantage et interrogé jusqu'aux premières heures du matin. Au moment de la rédaction de cet article, Malik est toujours en détention.

L'arrestation et la détention de mineurs, la plupart du temps sans accusation, est une tactique habituelle et quotidienne de l'armée israélienne qui a fini par alerter plusieurs groupes pour les droits de l'homme.

En plus du traumatisme évident que représente l'arrestation, souvent en pleine nuit, ces enfants sont également confrontés à l'intimidation et aux interrogatoires menaçants, pour tenter de leur extraire de faux aveux sur les organisateurs palestiniens. Ils sont détenus dans des prisons surpeuplés aux conditions lamentables, quelquefois avec des prisonniers adultes. Il arrive souvent qu'à cause de la détention, les enfants manquent des périodes importantes de leur scolarité et des examens. Les enfants détenus sont habituellement privés de tout contact avec leur famille pendant la période qui précède leur procès.

L'argent manque cruellement pour soutenir les centaines de jeunes Palestiniens arrêtés chaque année. Les familles des jeunes ont souvent de grandes difficultés, quand cela ne leur est pas impossible, à payer les coûts exorbitants des cautions, des frais juridiques et des amendes associés à chaque arrestation. Si vous le pouvez, merci d'envisager de faire un don en ligne au Centre pour la liberté et la Justice en indiquant "Palestinian Youth Bail Fund" – un projet qui aide les familles à faire face à ces dépenses.

Source : http://palestinesolidarityproject.org/2012/06/11/two-children-arrested-in-night-raid-on-beit-ommar/
___________________

Mousa Abu Maria, membre du Comité populaire de Beit Ommar, arrêté le 11 juin

Lundi, des agriculteurs de Beit Ommar, accompagnés de membres du comité populaire et de deux activistes internationaux, travaillaient leurs terres adjacentes à la colonie illégale Karmei Tsur depuis une demi-heure lorsque des colons israéliens ont commencé à harceler les Palestiniens, leur criant des insultes en anglais, les traitant de "chiens" et de "nazis" et leur lançant des pierres.

Photo
Mousa jeté au sol par les occupants


Les fermiers ont continué tranquillement leur travail et les forces de l'occupation israélienne sont arrivées sur les lieux. Un des soldats a immédiatement attrapé Mousa Abu Maria (35 ans), membre du Comité populaire, par le bras. Mousa lui a demandé de le lâcher et d'arrêter de crier, mais le soldat a continué à le tenir de force avant de le mettre à terre. Quatre soldats ont alors encerclé Mousa et l'ont frappé au visage avec les crosses de leurs fusils, le blessant à la tête.

Photo
Mousa au sol, enlacé par son épouse, alors qu'il vient d'être blessé à la tempe


Les activistes internationaux qui ont tenté de protéger Mousa de l'attaque ont été frappés, traînés avec violence et piétinés à plusieurs reprises. Mousa Abu Maria a alors été menotté et emmené à la colonie Karmei Tsur, où il a eu les yeux bandés. On l'a laissé saigné pendant plus d'une heure, sans aucun soin médical.

Photo
Mousa menotté, emmené par l'armée des envahisseurs


Lorsqu'ils ont appris l'arrestation de Mousa, des résidents de Beit Ommar, des militants et la presse sont arrivés sur les lieux, où ils ont été accueillis par des tirs de grenades lacrymogènes, de balles caoutchouc-acier et de grenades assourdissantes.

Source: http://palestinesolidarityproject.org/2012/06/12/popular-committee-member-mousa-abu-maria-arrested/

Source : Palestine Solidarity Project

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

12 juin 2012