Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1921 fois

Cisjordanie -

6 Palestiniens tués en 3 jours ; 33 Palestiniens tués en octobre, dont 7 enfants

Par

Mercredi 14 octobre, deux Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens à Jérusalem et un troisième est décédé, alors qu’il était entre les mains de l’armée israélienne, détenu en tant que prisonnier politique. Ces trois morts viennent s’ajouter aux six des deux jours précédents, tués à Bethléem et Jérusalem. Des affrontements violents entre jeunes palestiniens et soldats envahisseurs israéliens ont été signalés à travers toute la Cisjordanie occupée et Gaza.

6 Palestiniens tués en 3 jours ; 33 Palestiniens tués en octobre, dont 7 enfants

Depuis le 1er octobre, 33 Palestiniens ont été tués, et plus de 1600 autres blessés par les soldats israéliens, selon des sources médicales palestiniennes. Le Ministère de la Santé a également établi que depuis début octobre, 4000 résidents palestiniens ont été soignés pour les suites d’inhalations de gaz lacrymogènes, utilisés massivement par les soldats israéliens contre les manifestants palestiniens.

Mercredi, Bassem Bassam Sidr, âgé de 17 ans et originaire d’Hébron, a reçu un tir mortel près de la Porte de Damas, dans Jérusalem Est, après avoir prétendument sorti un couteau de sa poche, d’après la police et la presse israéliennes, bien que personne, à part ce jeune Palestinien, n’ait été tué ou seulement blessé. Des témoins ont indiqué que l’armée a tiré plus de 10 fois sur l’adolescent de 17 ans, alors qu’il s’éloignait en courant, l’abattant dans sa fuite. La police a réagi quand quelqu’un a crié « Un arabe avec un couteau » et a immédiatement ouvert le feu et assassiné l’adolescent.

Mercredi matin, Fadi al-Darbi, âgé de 30 ans et originaire de Jénine, est décédé alors qu’il était détenu par l’armée israélienne, dans un centre de détention pour prisonniers politiques. Condamné en 2006 à une peine de 14 ans de prison, il est mort des suites d’une attaque cérébrale dans la prison de Ramon où il se trouvait actuellement.
En fin de journée, Ahmad Abu Sh’aban, âgé de 23 ans, a été tué par des soldats israéliens près de la gare centrale des bus, à Jérusalem Est, après une soi-disant attaque au couteau sur une femme israélienne d’environ soixante-dix ans qui aurait été légèrement blessée.

Dans la journée, des milliers de personnes ont participé aux funérailles de Mutaz Ibrahim Zawahreh, âgé de 27 ans, originaire du camp de réfugiés de Duheisha et connu pour son engagement au FPLP. Il avait été tué la veille, mardi 13 octobre, en fin de journée, par les forces israéliennes, durant des affrontements violents à l’entrée nord de Bethléem. Mutaz Ibrahim Zawahreh a été abattu lors d’une accalmie pendant les combats, alors qu’il se tenait debout et inactif avec d’autres jeunes, probablement pour avoir jeté un plus tôt un cocktail Molotov sur des soldats. Des sources médicales ont précisé qu’il a reçu une balle en pleine poitrine.

Mardi 13 octobre, deux israéliens ont été tués et une vingtaine blessés, dans deux attaques séparées, et les deux attaquants palestiniens présumés immédiatement abattus sur place, selon des sources médicale et policière israéliennes.
Deux Israéliens sont morts et une quinzaine ont été blessés dans une attaque perpétrée par deux Palestiniens d’une vingtaine d’années, contre un bus israélien dans le quartier de Jabal al-Mukabbir, dans Jérusalem Est occupée. L’un des attaquants a été tué et le second grièvement blessé par balles.
Un Israélien a été tué lors d’une attaque à la voiture bélier contre un arrêt de bus situé dans la rue Malchai Yisrael, à Jérusalem Ouest. Le conducteur palestinien, identifié comme étant Alaa Abu Jamal, a été abattu après qu’il soit sorti de son véhicule et ait tenté de poignarder quatre passants.

Lundi 12 octobre, les soldats israéliens ont tué à Jérusalem trois jeunes Palestiniens, tous accusés de présumées attaques au couteau sur des Israéliens.
Lundi matin, les forces israéliennes ont tué Mustafa al-Khatib, âgé de 18 ans, après qu’il ait soi-disant essayé de poignarder un policier, ce qu’ont démenti des témoins indiquant qu’il n’avait commis aucune attaque.
Peu après, une lycéenne a été grièvement blessée par des tirs israéliens. Elle serait responsable d’une attaque qui a blessé deux Israéliens, à Jérusalem Est, à proximité des quartiers généraux de la police israélienne.
Ce même jour, selon la police, deux Israéliens ont été blessés dans une autre soi-disant attaque au couteau, dont l’auteur présumé serait un mineur de 15 ans. Des témoins ont contredit cette version et affirmaient que le jeune adolescent ne portait aucune arme. Il a été abattu sur place par la police, tandis qu’un second mineur qui l’accompagnait a été grièvement blessé et laissé étendu au sol, perdant son sang mais conscient, sans le moindre secours, sous les injures et les appels au meurtre d’un ou plusieurs passants.
Enfin, dans la soirée de lundi, les forces israéliennes ont tué par balles un Palestinien après une présumée attaque au couteau contre les passagers d’un bus israélien au nord-ouest de Jérusalem.

Ce début de semaine, des affrontements violents ont continué d’opposer la jeunesse Palestinienne et ses jets de pierres aux soldats israéliens lourdement armés, aux quatre coins de la Cisjordanie occupée, à Jérusalem et dans la Bande de Gaza. Des centaines de Palestiniens ont été blessés, dont certains très grièvement par des tirs de balles réelles ou de balles caoutchouc acier visant le haut du corps. Les Palestiniens ont également été victimes de violences et d’exactions de la part des colons et notamment dans la région de Naplouse où ils se sont notamment attaqués aux cueilleurs d’olives et où des projectiles ont été lancés contre des véhicules palestiniens.

Dans ce contexte de recrudescence de violence observé ces dernières semaines, ce sont les Palestiniens qui, une fois de plus, payent le plus lourd tribut, avec plus de 1600 blessés et 33 morts sous les balles des forces militaires et de police israéliennes, depuis le 1er octobre ; tandis que 4 israéliens ont été tués et moins de 30 blessés dans la même période, tous dans des attaques isolées perpétrées par des Palestiniens agissant en « loups solitaires ».



Les noms des Palestiniens assassinés par les forces israéliennes depuis le 1er octobre 2015 :

En Cisjordanie et à Jérusalem :

1. Mohannad Halabi, 19 ans, al-Biereh – Ramallah.
2. Fadi Alloun, 19 ans, Jérusalem.
3. Amjad Hatem al-Jundi, 17 ans, Hébron.
4. Thaer Abu Ghazala, 19 ans, Jérusalem.
5. Abdul-Rahma Obeidallah, 11 ans, Bethléem.
6. Hotheifa Suleiman, 18 ans, Tulkarem.
7. Wisam Jamal, 20 ans, Jérusalem.
8. Mohammad al-Ja’bari, 19 ans, Hébron.
9. Ahmad Jamal Salah, 20 ans, Jérusalem.
10. Ishaq Badran, 19 ans, Jérusalem.
11. Mohammad Said Ali, 19 ans, Jérusalem.
12. Ibrahim Ahmad Mustafa Awad, 28 ans, Hébron.
13. Ahmad Abdullah Sharaka, 13 ans, al-Bireh – Ramallah.
14. Mostafa Al Khateeb, 18 ans, Sur-Baher, Jérusalem.
15. Hassan Khalid Manassra, 15 ans, Jérusalem.
16. Mohamed Nathmie Shamassnah, 22 ans, Kutneh, Jérusalem.
17. Baha’ Elian, 22 ans, Jabal Al Mokaber, Jérusalem.
18. Mutaz Ibrahim Zawahreh, 27 ans, Bethléem.
19. Ala’ Abu Jammal, 33 ans, Jérusalem.
20. Bassem Bassam Sidr, 17 ans, Hébron.
21. Ahmad Abu Sh’aban, 23 ans, Jérusalem.
22. Fadi Al-Darbi , 30 ans, Jénine – décédé dans une prison israélienne.


Dans la Bande de Gaza :

23. Shadi Hussam Doula, 20 ans.
24. Ahmad Abdul-Rahman al-Harbawi, 20 ans.
25. Abed al-Wahidi, 20 ans.
26. Mohammad Hisham al-Roqab, 15 ans.
27. Adnan Mousa Abu ‘Oleyyan, 22 ans.
28. Ziad Nabil Sharaf, 20 ans.
29. Jihad al-‘Obeid, 22 ans.
30. Marwan Hisham Barbakh, 13 ans.
31. Khalil Omar Othman, 15 ans.
32. Nour Rasmi Hassan, 30 ans.
33. Rahaf Yihiya Hassan, 2 ans.


Crédit photo : Ma’an News – Photo par Wajdi al Jafari extraite d’une riche série de photos prises lors des funérailles de Mutaz Ibrahim Zawahreh à Bethléem le 14/10/15 - http://www.maannews.com/Content.aspx?id=768252

Source : IMENC Agency

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Cisjordanie

Même auteur

ISM France

Même date

15 octobre 2015