Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3351 fois

Hébron -

6ème jour de protestation à l'école Qordoba : l'occupation refuse d'annuler ses nouvelles dispositions "sécuritaires" contre les enseignants

Par

Le 18 octobre 2011, les enseignants de l'école Qordoba, dans le quartier Tel Rumeida, à Hébron, ont protesté au checkpoint 56 pour leur 6ème jour de résistance contre les mesures "de sécurité" que leur imposent les forces de l'occupation israélienne. La semaine dernière, l'armée d'occupation a répondu violemment à cette protestation pacifique. Le premier jour, 9 enfants ont été hospitalisés.

6ème jour de protestation à l'école Qordoba : l'occupation refuse d'annuler ses nouvelles dispositions 'sécuritaires' contre les enseignants

13 octobre, les écoliers de Qordoba manifestent au checkpoint 56 en soutien à leurs enseignants (photo ISM)
Le 3ème jour de manifestation, la presse internationale s'est saisie de l'information.
Le 4ème jour, les soldats ont cherché à réprimer la pression grandissante en tirant des grenades lacrymogènes et assourdissantes dans les rues du quartier Bal A-Zawyia. (vidéo ci-dessous)

Les enseignants sont également confrontés au harcèlement des colons. Dans un entretien avec ISM ce matin, la directrice de l'école, Ibtesam Aljondy, a expliqué qu'elle a reçu des avertissements disant que si l'école restait vide, les colons occuperaient les locaux. A cause de cette menace, du besoin pour les enfants de revenir à un enseignement normal et aux inquiétudes pour leur sécurité, l'école a rouvert les deux derniers jours. Une poignée d'enseignants et de bénévoles ont fait cours pendant que 12 de leurs collègues continuaient de manifester. L'absence d'enfants à la manifestation a conduit à une réduction importante de la présence de la presse.

Pendant les protestations, des négociations ont eu lieu entre l'Autorité palestinienne (AP) et le Bureau de Coordination de District (DCO) des forces de l'occupation, qui se sont conclues de façon négative, Mme Aljondy apprenant mardi 18 à 17h par un appel téléphonique de l'AP que le DCO ne voulait pas revenir sur les dernières mesures "sécuritaires". Selon la nouvelle décision de l'armée, les enseignants de l'école Qordoba devront passer par des détecteurs de métaux, au checkpoint, ou seront interdits d'entrée s'ils refusent.

Les protestations continueront. Mme Aljondy a dit à ISM que tous les matins, la moitié des enseignants feront un long détour pour arriver jusqu'à l'école, et l'autre moitié restera à l'extérieur du checkpoint pour mettre en évidence le problème. Elle a demandé à ISM de continuer à soutenir cette action.

Photo
Soldats fouillant les cartables des écoliers au checkpoint 56 qui enferme les Palestiniens de Tel Rumeida (photo Amy K.)

Photo
L'escalier qui mène à l'école Qordoba. C'est au bas de cet escalier que les colons du quartier agressent régulièrement les enfants, sous le regard indifférent des soldats de l'occupation sioniste. (photo Anna T.)

Photo
Un officier de police empoigne une écolière qui manifestait au checkpoint avec sa classe et ses enseignantes, le 11 octobre. (photo John Janney)

Photo
Cours par terre, de l'autre côté du checkpoint pour protester contre les décisions "sécuritaires" de l'occupation.(photo ISM)





Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Education

Même auteur

ISM

Même date

20 octobre 2011