Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1894 fois

Ramallah -

A Ni’lin, la manifestation anti-mur fait tomber trois sections du mur

Par

Plus de 100 fermiers, de jeunes et de militants internationaux et israéliens ont marché contre le mur israélien de séparation vendredi à Ni’lin, et, armés de pneus de voiture et d’échelles, ont escaladé le haut mur dont ils ont réussi à brûler une section et faire tomber trois autres.


Selon les participants, un des jeunes est passé par-dessus le mur et a mis le feu à des pneus de voiture, endommageant la grille et les capteurs qui y sont fixés. Un second groupe de jeunes a mis le feu à un tas de 10 pneus à l’une des portes du mur de béton, la fumée noire se dirigeant vers la colonie voisine.

« C’est le premier message de la population de Ni’lin, le mur ne l’empêchera pas d’aller sur les terres qui lui ont été volées, » a déclaré le comité populaire local.

Le comité a rapporté que les groupes de manifestants ont été confrontés à 70 soldats et 15 jeeps. Des dizaines de grenades lacrymogènes ont été lancés sur les manifestants ; beaucoup ont eu des problèmes respiratoires momentanés dus aux gaz toxiques.

Les jeunes, qui avaient ramassé des grenades lacrymogènes non explosées lors des manifestations des semaines passées, ont commencé à les renvoyer sur les soldats. « C’est un message fort de la part du village : « Tirez-nous dessus, et nous nous vous tirerons dessus. »

Un autre jeune a escaladé le mur de béton et a attaché une corde aux trous de la dimension d’une main au sommet de chaque section. Ensemble, les manifestants ont tiré sur la corde et ont réussi a faire tomber trois sections du mur. « C’est la première fois que cela arrive, et les gens sont heureux d’un tel succès, » a dit le comité. « C’est le troisième message : un jour, le mur tombera, et ça commence à Ni’lin. »

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Résistances

Même auteur

Maan News

Même date

19 septembre 2009