Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1400 fois

Ramallah -

Aboud tient sa 2ème manifestation Contre le Mur

Par

Le vendredi 25 novembre, le village d'Aboud tenait sa seconde manifestation en deux semaines contre la construction du mur.
Rejoints par des partisans israéliens et internationaux, les villageois sont venus en nombre pour montrer leur opposition à la construction du mur à travers leurs terres et à la destruction et leur vol qui en résultera.

Plus de 5330 dunams de terres (533 ha) ainsi que la totalité des sources d'eau du village seront confisqués par la barrière d'Apartheid israélienne.

Près de 300 protestataires ont marché vers le site où commencera bientêt la construction. Les Forces de l'Occupation Israélienne avaient appris de la semaine dernière et étaient bien mieux organisées et plus agressives.
Elles avaient mis en place des positions stratégiques normales d'où elles pouvaient se retirer. Les jeeps étaient maintenues à l'arrière au lieu d'avoir à se replier à chaque fois.
C'était probablement une unité de soldats différente de la semaine dernière car nous n'avons reconnu aucune d'entre eux.

Ils avaient plusieurs soldats avec des appareils-photo, des caméras, ect... Ils ont constamment recueilli des informations, en filmant les visages de plusieurs de participants, souvent contre leur volonté exprimée explicitement.
De loin, on pouvait nettement voir des snipers israéliens positionnés sur le sommet des collines de chaque cêté de la manifestation.


Quand la manifestation a atteint le premier monticule de terre qui bloquait la route, quelques soldats ont montré une carte déclarant le secteur "Zone Militaire Fermée" - la stratégie habituelle des Forces de l'Occupation Israélienne pour empêcher les manifestations non-violentes.

Elles ont été en grande partie ignorées par les manifestants qui ont continué leur chemin vers le chantier.
À un endroit de haute importance stratégique, un grand nombre de soldats des Forces de l'Occupation Israélienne bloquaient la route, en utilisant des barbelés et leur propre présence physique.

Presque immédiatement, ils ont essayé de disperser les protestataires en utilisant des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène.

Cette offensive sur une foule non-armée composée en grande partie de jeunes hommes a continué à intervalles réguliers pendant toute la manifestation, souvent quand il y avait des tentatives pour aller au-delà de la ligne des soldats, mais parfois sans aucune raison apparente.

Les soldats ont également frappé et donné des coups de poing et de pied aux manifestants.


Trois Palestiniens et un Israélien ont été arrêtés, dont Salaiman Khouri, 33 ans, qui essayait de faire baisser la tension et discutait avec les soldats en Hébreu.
Pour ses efforts, il a été méchamment blessé au bras après avoir été frappé par un soldat.

Ils ont été retenus tous les quatre pendant plus d'une heure et ont été ensuite libérés après des négociations et à condition que la manifestation se termine et se disperse.

L'un des manifestants arrêtés, Abdullah Bhargouti, 24 ans, a été blessé après avoir été frappé par des soldats avec la crosse de leurs armes automatiques et frappé à la tête et à la poitrine avec leurs matraques.

Son frère Abdullah Raheem Bhargouti a été également arrêté et détenu. Pendant une heure ils l'ont gardé captif en utilisant des liens extrêmement serrés dont il a gardé les marques sur ses bras.


Après sa libération, il a été admis à l'hêpital pendant 24 heures, pour effectuer des contrêles neurologiques.

En dépit de la violence des Forces de l'Occupation Israélienne, la manifestation fût un succès, en allant très loin sur les terres du village.
C'était un message fort contre le mur.

Source : www.palsolidarity.org/

Traduction : RM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

ISM

Même date

25 novembre 2005