Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 816 fois

Palestine occupée -

Abu Obeida : Tout accord d'échange n'aura lieu que s'il inclut les prisonniers libérés de la prison de Gilboa

Par

11.09.2021 - Abu Obeida, le porte-parole militaire des Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche militaire du Hamas, a affirmé aujourd'hui, samedi, que "l'évasion des prisonniers a démontré une fois de plus la fragilité de la sécurité de l'ennemi."

Abu Obeida : Tout accord d'échange n'aura lieu que s'il inclut les prisonniers libérés de la prison de Gilboa

Manifestation en soutien aux prisonniers samedi 11 à Ramallah
Abu Obeida a déclaré que "tout accord d'échange n'aura lieu que s'il inclut les prisonniers libérés de la prison de Gilboa", soulignant que "la re-arrestation des héros du tunnel de la liberté n'occulte pas la honte qui s'est abattue sur l'establishment sécuritaire israélien."

"Nous affirmons que le camp de Jénine et ses révolutionnaires ne sont pas seuls face aux menaces que l'ennemi fait peser sur notre peuple en Cisjordanie ", a-t-il déclaré, expliquant que "si les héros du tunnel de la liberté ont été libérés du sous-sol, nous promettons qu'ils seront bientôt libérés de la surface du sol."

Abu Ubaidah a ajouté : "Nous serrons les mains de nos chers prisonniers dans leur honorable soulèvement... et nous leur disons : ‘nous sommes avec vous, nous ne vous abandonnerons pas, et nous ne permettrons pas à l'ennemi de vous isoler’."

Voir la vidéo du discours de Abu Obeida ici


Plus tôt dans la soirée, la radio de l'occupation israélienne a annoncé l'arrestation de deux des prisonniers libérés de la prison de Gilboa, Yacoub Qadri et Mahmoud Arda, puis l'arrestation à l'aube de deux autres, Zakaria Al-Zubaidi et Muhammad Ardah.

Les médias israéliens ont rapporté que "l'arrestation des deux prisonniers (Yacoub Qadri et Mahmoud Ardah) n'était pas le résultat d'un travail de renseignement ou d'un effort opérationnel", mais "le résultat de la vigilance de colons qui ont remarqué leur présence et ont appelé la police".

Immédiatement après l'annonce de l'arrestation des prisonniers libérés, des marches ont eu lieu dans différentes zones de la Palestine occupée, où des affrontements ont éclaté au carrefour de la ville de Beita, au sud-est de Naplouse, tandis qu'une marche massive parcourait les rues de la ville d'Arraba, au sud de Jénine, en soutien aux familles des prisonniers.

Les Palestiniens ont fait exploser un engin explosif près du poste de contrôle d'Al-Jalama, tout en tirant sur les forces d'occupation israéliennes près du pont de Halhul. Ils ont également tiré sur la maison d'un général de la police israélienne dans la ville de Kafr Kana.

Le chef du mouvement du Jihad islamique, Daoud Shehab, a confirmé que "la résistance n'a pas encore déposé les armes, et elle les sortira à tout moment pour protéger les prisonniers qui sont soumis à des attaques brutales dans les prisons de l'occupation."

Trois jours après la libération des prisonniers par un tunnel sous la prison de Gilboa, les autorités de l'occupation se sont empressées de lancer des actions brutales contre les prisonniers à l'intérieur des 23 prisons et centres de détention de l'occupation, qui sont répartis dans les territoires palestiniens occupés (en Palestine 48, ndt).

Les forces d'occupation ont mené des campagnes de fouille, empêché les visites, empêché le mouvement des prisonniers, augmenté leur nombre à l'intérieur des salles de prison, et imposé des punitions collectives.

Les prisonniers du Jihad islamique ont mis à exécution leur menace d'incendier la section dans laquelle ils se trouvaient dans les prisons de Negev et de Ramon, selon les médias palestiniens.

Suite aux mesures arbitraires prises par les forces d'occupation à l'encontre des prisonniers palestiniens, et à leur agression pendant plusieurs jours, des Palestiniens en masses sont sorties dans les villes palestiniennes pour soutenir les prisonniers dans les prisons israéliennes.
_______

Vidéo : Devant le tribunal de Nazareth, le 11 au soir, des Palestiniens se sont rassemblés pour exprimer leur soutien aux quatre évadés repris.

Photo
De gauche à droite et de haut en bas : Mohammed Al-Ardah, Zakaria Zubaidi, Mahmoud Al-Ardah et Yacoub Qadri devant le tribunal de l’ennemi

Photo
Zakaria Zubaidi, roué de coups pendant son arrestation, a été emmené aujourd’hui au centre médical Rambam, à Haïfa, pour y être soigné.




Source : Al Mayadeen

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Al Mayadeen

Même date

12 septembre 2021