Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2558 fois

Palestine 48 -

Acre : Le programme de déplacement des Arabes continue, avec la famille Hathout comme dernière victime

Par

04.11.2014 - Les autorités israéliennes d'occupation continuent de mener leur programme de déplacement des citoyens arabes de la ville d'Acre, où les sociétés immobilières gouvernementales ont pris pour cible les biens appartenant à des réfugiés palestiniens dans la vieille ville et les ont transformés en projets de colonies pour judaïser la ville, a rapporté lundi le site d'informations Arabs48.

Acre : Le programme de déplacement des Arabes continue, avec la famille Hathout comme dernière victime

03.11.2014 - L'expulsion de la famille Hathout de son logement dans la vieille ville d'Acre (photo Arabs48)
Depuis plusieurs mois maintenant, la ville d'Acre, en particulier la vieille ville, a vu l'émission d'ordres d'évacuation aux familles arabes qui vivent dans leurs maisons depuis des décennies, sous le prétexte qu'elles sont entrées par effraction dans ces maisons et qu'elles ont transformé leur aspect de l'intérieur pour modifier leur statut de demeures "abandonnées et désertées". Des ordres sont ensuite émis, exigeant que les familles arabes évacuent leurs maisons parce qu'elles appartiennent désormais à l'Etat.

Parmi les arguments mis en avant par les sociétés immobilières israéliennes, qui sont étayés par les décisions des tribunaux, pour justifier le programme adopté par les autorités pour évacuer et déplacer la population arabe du cœur de la vieille ville d'Acre, en plus de dissimuler les monuments historiques arabes qui s'y trouvent, on trouve également l'affirmation que de nombreux Arabes à Acre ne paient pas leurs loyers.

Dans le contexte de la mise en œuvre de ce programme, Arabs48 a rapporté que plusieurs travailleurs de la compagnie Amidar, sous la protection de nombreux policiers et gardes-frontières, ont évacué la famille Hathout de chez elle lundi, après une décision prise par la Cour de la Magistrature déclarant que la maison appartient maintenant à Amidar.


D'autres photos de l'expulsion de la famille sur le site Arabs48.

Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

5 novembre 2014