Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1732 fois

Gaza -

Actualisation : 58 martyrs dans l’attaque israélienne contre les manifestants à Gaza

Par

Le ministère palestinien de la Santé a confirmé que les soldats israéliens ont tué lundi 58 Palestiniens, dont six enfants et quatre officiers du ministère palestinien de l'Intérieur et de la Sécurité nationale, dans la bande de Gaza, et en ont blessé 2771. Parmi les Palestiniens tués, six enfants, dont un bébé de huit mois, la petite Laila al-Ghandour, qui est morte des suites de l'inhalation de gaz lacrymogènes suite à l'utilisation par l'armée de bombes lacrymogènes à grande vitesse.

Actualisation : 58 martyrs dans l’attaque israélienne contre les manifestants à Gaza

Laila al-Ghandour, assassinée par les soldats de l'occupation, dans les bras de son père.
Parmi les blessés figurent 122 enfants et 44 femmes, a ajouté le ministère de la Santé.

Le ministère palestinien de la Santé rapporte que 1 204 Palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles. 79 ont reçu une balle dans le cou, 161 dans les bras, 62 dans le dos et la poitrine, 52 à l'estomac et 1055 dans les membres inférieurs.

Au moins 203 des blessés étaient des enfants et 78 étaient des femmes.
27 des Palestiniens blessés ont des blessures très graves, 59 des blessures graves, 735 des blessures modérées et 882 des blessures légères.

Les autres blessures sont les suivantes : 3 par des balles en acier recouvert de caoutchouc, 91 par des éclats d'obus, 100 coupures et ecchymoses et 737 ont souffert des effets de l'inhalation de gaz lacrymogènes.

Le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité nationale a déclaré que les 4 officiers tués exerçaient leurs fonctions et leurs services nationaux lorsque les soldats les ont abattus.

Les soldats ont également causé des dommages à au moins une ambulance et blessé un infirmier et 11 journalistes.

En outre, le ministère de la Santé a appelé l'Egypte à envoyer d'urgence des fournitures médicales et des spécialistes, principalement des chirurgiens, des médecins de soins intensifs et des spécialistes en anesthésie, et à permettre le transfert d'un grand nombre de blessés vers les hôpitaux égyptiens, en particulier ceux qui nécessitent une opération en urgence, puisque les hôpitaux de Gaza manquent des approvisionnements nécessaires en raison du siège sur la région côtière.

Les victimes qui ont été identifiées jusqu'à présent sont :

1. Laila al-Ghandour, 8 mois.
2. Mousa Jaber Abu Hassanein, 35 ans – infirmier, Protection civile.
3. Mo’taz Bassam an-Nuno, 31 ans – Service de la sécurité intérieure.
4. Mos’ab Yousef Abu Laileya, 28 ans – Service du renseignement militaire
5. Jihad Mohammad Mousa, 31 ans – Service de la sécurité intérieure.
6. Mo’tasem Fawzi Abu Louli, 20 ans, de Rafah, une balle dans la poitrine.
7. Mohamed Mahmoud ‘Abdul’al, 39 ans, de Rafah, une balle dans la poitrine.
8. Ahmad Fawzi Kamel al-Tatar, 28 ans, de Rafah, une balle dans le dos.
9. Anas Hamdan Qudaieh, 21 ans, de Khan Yunis, une balle dans la tête.
10. Ezzedeen Mousa al-Samak, 14 ans, de al-Bureij, une balle dans un membre supérieur.
11. ‘Obaidah Salem Farhan, 30 ans, de Khan Yunis, une balle dans la tête.
12. Ezzedeen Nahed al-‘Owaiti, 23 ans, de Khan Yunis, une balle dans la tête.
13. Bilal Ahmed Abu Daqqah, 26 ans, de Khan Yunis, une balle dans la tête.
14. Jihad Mofeed al-Farra, 30 ans, de Khan Yunis, une balle dans la poitrine.
15. Fadi Hassan Abu Salah, 30 ans, de Khan Yunis ; en 2008 il avait perdu ses jambes dans l’attaque d’un missile israélien, hier touché à la poitrine.
16. ‘Ali Mohamed Khafajah, 21 ans, de Rafah, une balle dans la tête.
17. Mohamed Riyad al-‘Amoudi, 31 ans, de Gaza-ville, une balle dans la tête.
18. Wesal Fadel Sheikh Khalil, 24 ans, de al-Bureij.
19. Mohammad Ashraf Abu Sitta, 26 ans.
20. Ahmad Awadallah, 24 ans.
21. Ahmad Adel Mousa Sha’er, 16 ans.
22. Mohammad Abdul-Rahman Miqdad, 28 ans, une balle dans le dos.
23. Said Mohammad Abu al-Kheir, 16 ans.
24. Ibrahim Ahmad az-Zarka, 18 ans.
25. Emad Ali Sadiq Sheikh, 19 ans.
26. Zayed Mohammad Hassan Omar, 19 ans.
27. Mohammad Abdul-Salaam Harraz, 21 ans.
28. Yahya Ismail Rajab Daqour, 22 ans.
29. Mustafa Mohammad Samir al-Masri, 22 ans.
30. Mahmoud Mustafa as-Saf, 23 ans.
31. Ahmad Fares Haarb Shehada, 23 ans.
32. Khalil Ismail Mansour, 25 ans.
33. Ahmad Majed Atallah, 27 ans.
34. Mahmoud Rabah Abu Moammar, 28 ans.
35. Shaher Mahmoud al-Madhoun, 32 ans.
36. Ahmad Mohammad Hamdan, 27 ans.
37. Ismail Khalil ad-Dehouk, 30 ans.
38. Ahmad Mahmoud Rantisi, 27 ans.
39. Ala’ Anwar al-Khatib, 28 ans.
40. Mahmoud Yahya Hussein, 24 ans.
41. Ahmad Abdullah al-Odeini, 30 ans.
42. Sa’adi Said Abu Salah, 16 ans.
43. Ahmad Zoheir as-Shawa, 24 ans.
44. Mohammad Hani Najjar, 33 ans.
45. Fadel Mohammad Habashi, 34 ans.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

IMEMC

Même date

15 mai 2018