Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2655 fois

Bilin -

Ahmad Burnat a besoin de votre soutien pour sortir de prison

Par

> mkhatib@popularstruggle.org

Chers amis,
A 1h30 du matin le 19 juillet, les soldats israéliens sont arrivés dans notre village, Bil’in, profitant de l’obscurité de la nuit, et ont envahi la maison de mon ami et activiste bien connu Wajeed Burnat, qu’on voit dans le documentaire Bil’in Habibti*. Cette fois, le raid israélien visait Ahmad, son fils de 17 ans.
Il n’est pas fréquent que nous demandions de l’aide, mais nous nous tournons aujourd’hui vers vous pour un don, quel qu’il soit, pour nous aider à le faire libérer.

Ahmad Burnat a besoin de votre soutien pour sortir de prison


Dimanche dernier, un juge militaire a décidé qu’Ahmad pourrait être libéré sous caution de 10.000 NIS (2.000€).

La famille d’Ahmad a perdu la plus grande partie de sa terre à cause de la construction du mur, et a payé cher son rôle dans la lutte – le frère aîné d’Ahmad, Rani, est paralysé à partir du cou après qu’un sniper lui ait tiré dessus pendant une manifestation en 2000. A la suite de cette blessure, Israël a aussi retiré le permis de travail du père d’Ahmad. Un autre des frères d’Ahmad, Ibrahim Burnat, a été lui aussi arrêté il y a six mois, et il est toujours emprisonné.

La famille d’Ahmad ne peut pas payer la caution demandée par le juge. Si nous n’arrivons pas à collecter cette somme, il va rester dans la prison militaire d’Ofer pendant la durée de son procès, qui peut durer au moins un an.

Des raids comme celui au cours duquel Ahmad a été arrêté ne sont pas exceptionnels à Bil’in, ni dans aucun autre village où les protestations de la base populaire contre l’occupation ont lieu régulièrement. Rien qu’à Bil’in, 90 personnes ont été arrêtées à cause des manifestations organisées dans le village.

Vidéo prise lors du raid israélien du 19 juillet (site Bil’in Village)



Le village de Bil’in, parmi de nombreux autres villages, est la cible des autorités israéliennes pour son engagement dans les organisations populaires. Des centaines d’autres Palestiniens ont été arrêtés ces deux dernières années à Ni’ilin, Nabi Saleh, Budrus, Jayyous, alMa'asara et les autres villages qui participent à la lutte populaire contre l’occupation.

Chacune de ces arrestations menace nos capacités à maintenir cette nouvelle vague vitale de résistance de la base populaire. Les frais d’avocat, de caution et de soutien aux prisonniers sont des obstacles que nous pouvons surmonter mais pour ce faire, nous avons besoin de votre soutien, aujourd’hui plus que jamais.

S’il vous plaît, cliquez ici pour faire un don et encourager le travail réalisé dans ces villages. Vos contributions peuvent nous aider à défendre une véritable justice en Palestine.

En solidarité,

Mohammed Khatib

* Présentation du documentaire Bil'in Habibti, réalisé en 2006 par Shai Carmeli-Pollak.



Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Popular Struggle

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Résistances

Même auteur

Mohammed Khatib

Même date

27 juillet 2010