Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2669 fois

Bethléem -

Al Walajeh : Rentrer chez soi par un tunnel

Par

Témoignage de Ramon Garcia, activiste d'ISM (son nom a été changé).

Le 8 mars 2012, plusieurs Palestiniens et internationaux se sont rassemblés dans le village d'Al-Walajeh, à 4 km au nord-ouest de Bethléem, pour exprimer leur solidarité avec Omar et sa famille, en particulier son épouse, dont la santé se ressent fortement de l'occupation israélienne du petit village. Sherinne Alaraj, du Comité populaire local, a expliqué aux internationaux la situation de la famille et une vingtaine de personnes ont fait le tour des lieux avec elle, pour constater comment la famille va être séparée, par la force, de son village.

Al Walajeh : Rentrer chez soi par un tunnel

Sherinne Alaraj, du Comité populaire local, devant l'entrée du tunnel
Le mur d'apartheid en construction dans le village laissera la maison d'Omar et de sa famille du "mauvais" côté et la séparera du reste du village. L'armée israélienne d'occupation a donc creusé un tunnel "privé" pour la famille, qui lui servira à rentrer chez elle depuis le village. Ce tunnel est en construction et à cause des grosses pluies de la semaine dernière, le domicile familial a été inondé.

C'est le prix à payer pour la famille, parce qu'elle a refusé de quitter sa maison. Quand le mur sera terminé, elle sera encerclée par 4 clôtures électrifiées.

Le harcèlement constant par les forces d'occupation et la construction du mur a sérieusement affecté la santé d'une des femmes de la maison. Elle a fait une dépression nerveuse et le stress l'a rendu aveugle pendant trois mois. Quand on lui demande quelle est sa plus grande crainte, elle répond : "Le genre d'hommes que deviendront mes enfants, à grandir dans une telle situation."

L'armée et la police de l'occupation étaient présentes pour nous dire que nous n'étions pas autorisés à nous rassembler devant la maison.

Al-Walajah faisant officiellement partie de Jérusalem, la loi militaire ne s'y applique pas. La situation du village est très particulière, puisque la terre a été annexée à Jérusalem, mais pas les habitants, qui sont donc considérés comme des "absents présents", résidents illégaux de leurs propres maisons.

Il y a deux semaines, 14 ordres de démolition ont été remis, et le village en compte au total pas moins de 100.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

ISM

Même date

13 mars 2012