Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1673 fois

Palestine occupée -

Appel de la Branche Prison du FPLP à la Bataille de la Dignité sur Al-Mayadeen TV

Par

La déclaration suivante a été émise par la branche du Front populaire pour la libération de la Palestine dans les prisons israéliennes et lue sur la chaîne satellitaire de télévision arabe Al-Mayadeen le 11 mai :

« Aux masses du peuple palestinien, à la nation arabe et aux forces de liberté du monde...

Appel de la Branche Prison du FPLP à la Bataille de la Dignité sur Al-Mayadeen TV

Aujourd'hui, le mouvement des prisonniers palestiniens mènent la bataille de la liberté et de la dignité pour le 25ème jour, avec toujours plus de détermination à continuer jusqu'à la réalisation de ses objectifs, armé de sa volonté, de l’unité du mouvement des prisonniers et de la justesse de notre cause, avec le soutien et l’étreinte des masses populaires palestiniennes, de la nation arabe et des forces de liberté dans le monde.

Les prisonniers font face, après leur déclaration de la bataille de la grève, à une guerre sanglante et à une féroce répression sioniste qui s’est intensifiée ces derniers jours et dans différentes prisons. Des dizaines de dirigeants sont isolés pour avoir participé à la grève, notamment Ahmad Sa'adat, Marwan Barghouthi, Abbas Sayyed, Ahed Abou Ghoulmeh, Kamil Abou Hanish et des dizaines d’autres. Cette répression est renforcée par l’interdiction des visites des avocats dans le but de dissimuler leur situation et les circonstances de leur réclusion, tandis que les agences de renseignement de l’occupant continuent à utiliser des techniques de guerre psychologique pour briser la grève. Cela a rendu les prisonniers encore plus déterminés à continuer le combat et à affronter ces attaques sionistes.

Aux masses palestiniennes et arabes...

Les prisons de l’occupation sioniste sont les prisons de l’horreur. Il y a des dizaines de prisonniers gravement malades, certains engagés dans la grève et actuellement sans traitement, souffrant de la politique de négligence médicale. Les cliniques qui sont censées être des lieux de soins et de soulagement de la douleur sont plutôt des lieux de mauvais traitements et de souffrances. La déclaration par l’occupation de la mise en place des soi-disant « hôpitaux de campagne » est soit une tentative d’améliorer son image dans les médias, soit la création de lieux de pression sur les prisonniers pour tenter de briser la grève et les menacer de les alimenter de force. Un certain nombre de mesures à l’encontre des prisonniers ont été récemment intensifiées, comme la fermeture de prisons, la conversion de sections entières en sections d’isolement collectives, l’interdiction massive des visites familiales et l’imposition de milliers de shekels d’amende aux grévistes.

Malgré toutes ces mesures, nous vous avons aussi fait la promesse que nous ne romprons pas la grève et que nous ne cèderons pas, et ainsi des entrailles de notre souffrance et en dépit de la sévérité de la répression, nous continuerons cette bataille jusqu'à la victoire.

Nous, organisation du Front Populaire pour la Libération de la Palestine dans les prisons israéliennes, nous faisons cette déclaration à la chaîne de TV Al-Mayadeen dans le contexte de l’intensification de la bataille de confrontation avec l’occupation. Nous annonçons que de nouveaux groupes de dirigeants et de cadres rejoindront la grève dans les heures qui viennent, ainsi que des prisonniers de diverses organisations politiques.

Dans ce contexte, nous soulignons les messages suivants :

Tout d’abord, aux masses de notre peuple : continuez avec toute votre détermination et votre force dans le contexte de l’intensification des affrontements avec l’occupation sioniste sur les lieux de contact. Nous exhortons toutes les forces, toutes les factions, la jeunesse, les organisations des étudiants et des femmes et tous les secteurs de notre société en Palestine, en exil et dans les camps, à continuer dans ce mouvement. Nous avons toute confiance en votre grande lutte et nous sommes confiants dans vos réalisations.

Deuxièmement, nous saisissons cette occasion sur Al-Mayadeen pour lancer un appel aux masses arabes et aux partis arabes, aux syndicats et aux associations d’étudiants et de jeunes pour bâtir une solidarité plus large avec la cause du peuple palestinien et pour que la question des prisonniers occupe la rue. Nous vous exhortons à vous opposer à toutes les tentatives de détourner votre attention de la juste cause de la Palestine, et particulièrement la normalisation, qui est un coup de poignard dans notre dos. Soyez cœur et âme avec la cause de la Palestine et ne permettez pas que notre peuple soit seul, nous faisons partie de vous et votre rôle national pour soutenir la Palestine est crucial.

En troisième lieu, nous appelons les gens libres du monde à continuer à développer leur solidarité et leur soutien à la cause des prisonniers. Nous sommes très fiers et heureux quand nous entendons parler des événements, des sit-in et des actions de solidarité dans les capitales et villes du monde. Nous vous exhortons à intensifier ce mouvement et à faire le siège des ambassades israéliennes et de toutes les institutions internationales complices de l’occupation pour exercer des pressions et leur transmettre le message du peuple palestinien et la souffrance des prisonniers. Cela fait également partie du travail pour rendre l’occupation responsable, y compris en l’obligeant à appliquer les conventions internationales sur les prisonniers et en amenant les responsables de l’occupation devant la Cour pénale Internationale pour leurs crimes.

Enfin, il est important pour nous d’aborder ces questions sur un canal satellite de résistance et de vérité. Bien que la censure et le blackout médiatiques pratiqués contre nous par l’occupation signifient que nous ne pouvons pas écouter directement cette voix de résistance, nous entendons parler de vous par nos camarades et leurs proches, et nous espérons que vous trouverez le moyen de nous faire parvenir votre voix libre dans les donjons de lutte. Dans ce contexte, nous vous exprimons notre reconnaissance et nos remerciements au nom du mouvement des prisonniers palestiniens et du FPLP dans les prisons de l’occupation pour votre attention vigilante à la cause des prisonniers.

Nous espérons que cet intérêt sera renforcé en consacrant plus d’espace à cette question. Vous êtes une voix importante pour les masses et pour le peuple, face aux politiques de soumission et de défaite que certains tentent d’imposer à notre patrie arabe. Nous promettons, selon les circonstances, de continuer à vous envoyer nos messages depuis les prisons.

Aux masses du peuple palestinien et de la nation arabe...

Dans cette bataille pour la victoire et la dignité, le mouvement des prisonniers palestiniens est en route vers un succès stratégique majeur et comme promis, nous n’hésiterons pas à marcher sur des braises pour gagner une place décente au soleil. C’est là notre engagement et la promesse que nous vous faisons.

Prison de Ramon
11 mai 2017

Source : PFLP

Traduction : André Comte

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

FPLP