Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3762 fois

Jérusalem -

Après les violences d'hier, sit-ins palestiniens pour protéger Al-Aqsa des manœuvres israéliennes de profanation

Par

17.04.2014 - Une atmosphère d'anxiété et de vigilance prévaut dans les cours et aux portes de la Mosquée Al-Aqsa, où des soldats de l'occupation israélienne, épaulés par des policiers des soi-disant frontières se sont déployés en masse. Selon des témoins oculaires, les forces du régime sioniste ont fermé la porte Al-Magharba -le lieu prévu par les colons pour pénétrer demain vendredi en force- au prétexte d'alléger la tension qui oppresse la Mosquée et Jérusalem occupée.

Après les violences d'hier, sit-ins palestiniens pour protéger Al-Aqsa des manœuvres israéliennes de profanation

L'intérieur de la Mosquée Al-Aqsa après le passage des barbares sionistes, mercredi 16 avril 2014. On peut légitimement se demander quel genre d'humains peuvent se livrer à pareil saccage.
Les soldats des forces de l'occupation ont également détenu plusieurs jeunes Palestiniens et contrôlé leurs papiers d'identité sous des prétextes sécuritaires et de peur des émeutes qui pourraient éclater étant donné les mots d'ordre et les menaces de profanation et d'invasion violente proférées par des groupes de colons israéliens extrémistes et les organisations du prétendu temple.

Photo
Echantillon des munitions des terroristes israéliens trouvées à l'intérieur de la Mosquée, mercredi 16 avril 2014


Les citoyens palestiniens ont organisé plusieurs sit-ins à l'intérieur de la mosquée pour protéger leurs lieux saints des projets d'incursions et les tentatives des forces d'occupation de les empêcher d'entrer de manière à assurer des prières juives de masse sans perturbation au Mur Al-Buraq le jeudi de Pâques.

Les sit-ins arrivent aussi à un moment où la congrégation musulmane fait l'objet des violations les plus atroces et des campagnes de provocation rarement vues auparavant.

Les manifestants palestiniens qui ont afflué à la mosquée par centaine dès les premières heures ce matin ont recouru à des tactiques pacifiques, sermons, prières, chants et slogans.

Photo
La police des prétendues "frontières israéliennes" envahit la cour de la Mosquée Al-Aqsa, mercredi 16 avril 2014


Rappel des incidents d'hier 16 avril : 25 Palestiniens ont été blessés, dont 20 grièvement, lorsque les soldats de l'occupation ont donné l'assaut aux cours d'Al-Aqsa et attaqué les fidèles palestiniens pacifiques à coup de grenades incapacitantes, grenades lacrymogènes et balles caoutchouc-acier. L'armée d'occupation a également confisqué les papiers d'identité de plusieurs Palestiniens.

Elle a d'ailleurs mis de l'huile sur le feu en ignorant l'intrusion des hordes de colons juifs dans les cours d'Al-Aqsa, alors que les fidèles musulmans de moins de 50 ans étaient interdit d'y entrer.

Photo
Photo
Evacuation de deux blessés, mercredi 16 avril 2014


La confrontation a éclaté après qu'un groupe d'extrémistes israéliens se soit mis à pratiquer des rites provocants à l'occasion de Pâque en plein lieu saint musulman.

De son côté, l'homme politique israélien extrémiste Moshe Feiglin, membre du parti Likud, a affirmé le même jour que "les Brigades du Hamas s'étaient récemment emparées d'al-Aqsa."

Les affirmations de Feiglin sont à l'évidence paradoxales étant donné la situation actuelle de l'accès à la Mosquée, où des mesures de contrôles draconiennes, coïncidant avec les mots d'ordre d'effraction des extrémistes israéliens, ont été imposées par les forces d'occupation depuis dimanche dernier.

Photo
Les forces de l'occupation empêchent les fidèles palestiniens de se rendre à la Mosquée Al-Aqsa, mercredi 16 avril 2014


Dans un autre entretien avec la chaîne 7 israélienne, Feiglin a parlé contre les affrontements arbitraires et non planifiés de la police israélienne contre la congrégation musulmane, qui, selon lui, renversera l'équation en faveur du Hamas.

Le discours de Feiglin s'est bizarrement terminé par un appel à un renforcement militaire autour d'Al-Aqsa pour préserver ce qu'il a appelé "la souveraineté des Israéliens" sur un site qui fut, d'un point de vue historique, la propriété exclusive des Musulmans.

Photo
Samer Issawi, plus déterminé que jamais à rester sur SA terre et dans SA ville, photographié dans les rues d'Al-Quds occupée le mercredi 16 avril




Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Incursions

Même auteur

Palestine Info

Même date

17 avril 2014