Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1608 fois

Naplouse -

Au camp de Balata : une jeunesse inébranlable

Par

Le soleil est encore haut, mais il fait froid.
A trois heures de l’après-midi, les femmes, les enfants, les jeunes et moins jeunes se rassemblent sur une place improvisée par le Fateh et les brigades d’Al Aqsa, pour célébrer le quarantième jour du martyr de deux jeunes des Brigades : Ahmad Nidal Aql Issa et Ammar Daasan Abu Nafisa, du camp Balata. Ahmad, martyr, fils de martyr.
Il y a foule.

Les posters des deux martyrs mais aussi du martyr tombé il y a une dizaine de jours, Nasser Badawi, frére du martyr des Brigades, Yasser Badawi, et d'autres martyrs et prisonniers, tous de Balata, camp proche de Naplouse.


Les Brigades sont là, une courte apparition, avec leurs armes, salués par la foule. Ils se replient vite, car ils sont recherchés par l’armée d’occupation.

C’est Balata, comme il y a quelques mois. Les Brigades vivent au coeur de la population, protégés par la population.


A la tribune, les militants et combattants du Fateh : hommage émouvant aux deux frères de combat tombés il y a quarante jours mais aussi hommage à tous les combattants de la liberté tombés pour défendre la liberté du peuple palestinien.

Les noms défilent, scandés comme des armes encore vivantes et vigoureuses, à la face de l’occupant.

Ils étaient jeunes comme le sont ceux qui sont à la tribune, ceux qui assistent à cet hommage.

Les orateurs promettent de poursuivre la voie, de rester fidèles à la voie des martyrs, celle de la libération.

Par téléphone, un prisonnier du camp, Miqdad al-Khatib, intervient. Prisonnier depuis vingt ans, les jeunes du camp le saluent en le faisant intervenir.

Quoi de plus normal : son fils Mahmoud, âgé de 16 ans, est en prison depuis deux ans.

Miqdad salue les jeunes, la population du camp restée fidèle à sa famille et à la memoire de tous les martyrs.



Impressionnante, cette jeunesse.

La soeur du martyr Ammar intervient, au nom de toute la famille.
Elle a à peine 11 ans, peut-être douze ans. J’ai eu les larmes aux yeux.

Sa voix sanglotait par moment, mais en l’écoutant, j’ai compris pourquoi les occupants ont peur : ils n’ont pas peur des "opérations suicides" mais leur peur est de voir naitre dans les camps une génération qui sait ce qu’elle veut : la liberation totale de tout le pays, vivre libre.

Une génération qui n’a peur de rien, ni des chars, ni des avions, ni des soldats portant un attirail des plus sophistiqués.



Une jeunesse inébranlable.

L’avenir de la Palestine, c’est cette génération.
Ces jeunes qui sont maitres de la rue, qui parlent avec une voix posée mais ferme, une génération qui prend en main beaucoup de tâches car leurs pères sont soit martyrs soit en prison.

Une génération qui agit avec calme mais avec assurance, qui ne fait aucune concession mais se tait quand il faut agir et quand la parole ne vaut plus rien.

J ai eu chaud au coeur, je me sentais revivre, j’étais bien et je suis bien avec eux. Le frère près de moi tient dans ses bras une fille de trois ans : fille d’un prisonnier, elle avait un an quand il est entre en prison. Il l’amuse, lui ancien prisonnier à répétition.

Tous savent ce que c'est que d’avoir une famille quand on est en prison, tous savent ce que signifie la perte d’un frère, d’un fils.

Ils sont solidaires, rendent hommage aux leurs, enfants de Balata, génération inébranlable de la victoire.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Résistances

Même auteur

Rim al-Khatib

Même date

17 décembre 2004