Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2120 fois

Palestine occupée -

Au moins 15 Palestiniens blessés pendant les manifestations hebdomadaires de vendredi (vidéo)

Par

03.09.2016 - Au moins 15 Palestiniens, dont 2 journalistes, ont été blessés par les forces d'occupation et des colons israéliens pendant les marches de ce vendredi à Jérusalem occupée, en Cisjordanie occupée et dans la Bande de Gaza sous blocus.
A Bil'in, près de Ramallah, l'armée israélienne a réprimé la marche anti-colonies, ainsi qu'une autre manifestation contre le mur d'apartheid à Kufr Qaddum, près de Qalqilia.

Au moins 15 Palestiniens blessés pendant les manifestations hebdomadaires de vendredi (vidéo)

De nombreux jeunes ont été blessés par des tirs de balles caoutchouc-acier et des grenades lacrymogènes pendant les attaques de l'occupation, ont rapporté des sources locales. Le journaliste palestinien Nidal Eshtayeh a été blessé au cou par une grenade à Kfr Qaddum.

Vidéo de la manifestation à Kafr Qaddum, où l'on voit que l'armée d'occupation a arrosé le village du produit chimique extrêmement puant, dont il est très difficile de se débarrasser lorsqu'il empreigne les vêtements ou l'intérieur des maisons.



Des affrontements violents ont éclaté à Silwad et dans le camp de réfugiés de Jalazoun, près de Ramallah. Trois palestiniens dont un autre journaliste ont été blessés par les forces d'occupation. Les résidents ont suffoqué sous un barrage de gaz lacrymogènes tirés par l'armée israélienne sur leurs maisons.

Au moins 5 membres d'une famille, dont des enfants et des femmes, ont dû être emmenés à l'hôpital après l'attaque.

A Tulkarem, un groupe de colons a attaqué un véhicule palestinien près du checkpoint Anabta, à l'est de la ville. Deux Palestiniens ont été blessés.

Photo
Balles en acier recouvertes de caoutchouc


A Naplouse, des affrontements ont éclaté quand les forces d'occupation ont attaqué la petite ville de Beit Furik à coups de grenades lacrymogènes. Il n'y a pas eu de blessés.

Des scènes similaires ont eu lieu à Al-Isawyia  et à Abu-Dis, dans la banlieue est de Jérusalem occupée, où les tirs de grenades lacrymogènes ont déclenché des incendies.

Dans la Bande de Gaza, des jeunes palestiniens ont affronté l'armée d'occupation sur le site militaire de Nahal Oz, à l'est de la Bande. 3 ont été blessés par des tirs de balles réelles.


Source : Al Hourriah

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Résistances

Même auteur

Al Hourriah