Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1606 fois

Ramallah -

Aujourd'hui, Bil'in et Aboud protesteront contre le vol de leurs terres

Par

A Bil'in, des membres des Parlements palestinien et israélien et les parents de Rachel Corrie se joindront à la manifestation.
Des membres palestiniens-israéliens de la Knesset et des personnalités religieuses assisteront à une marche de protestation dans le village d'Aboud à 12h le 30 décembre.

Bil’in :

A 8h du matin le 30 décembre, les villageois palestiniens de Bil’in accompagnés d'activistes internationaux et Israéliens travailleront dans leurs champs isolés derrière le Mur d'Annexion d'Israël.
À 12h, il y aura des prières au “Centre pour la Lutte Commune”, l'“avant-poste” légal, dites par les Palestiniens, assistés par des activistes Israéliens et internationaux.

L'avant-poste est construit dans l'avant-poste de la colonie juive illicite de Matitayu-Est, actuellement en contruction en violation des propres Lois israéliennes ainsi que du Droit international et de la Quatrième Convention de Genève, sur la terre appartenant à Bil’in.

Des personnalités politiques palestiniennes comme Kaddoura Fares, Mustafa Barghouti, et Kais Abu Leila ainsi que Cindy et Craig Corry, les parents de la pacifiste américaine assassinée par un soldat israélien, y assisteront.

Environ la moitié des terres de Bil'in seront isolées du village par le Mur.
Le village perdra au moins 1.950 dunams (195 ha) si le mur n'est pas enlevé.

Comme dans d'autres villages, le gouvernement israélien argue du fait que le tracé du mur dans Bil'in a été déterminé purement pour des raisons sécuritaires. Cependant, une brève visite au village montre que cela est faux.

Pour plus d'informations à Bil'in :
Mohammed Khatib : 0545-851893
Abdullah : 0547258210

A lire également :
Bil’in : Le Mur permet la confiscation des terres




Aboud :

Des membres palestiniens-israéliens de la Knesset et des personnalités religieuses assisteront à une marche de protestation dans le village d'Aboud à 12h le 30 décembre.

Les activistes palestiniens, israéliens et internationaux marcheront jusqu'au chantier de construction du Mur de Séparation, qui, quand il sera terminé, isolera environ 4.400 dunums (440 ha) des terres du village afin de les annexer aux colonies Juives d'Ofarim et de Bet Arye, établies en violation du droit et des conventions internationales.

La construction a lieu à 6 kilomètres à l'est de la Ligne Verte, à l'intérieur des Territoires Palestiniens Occupés.

Aboud est niché parmi les oliveraies disposées en terrasse de Cisjordanie , à l'ouest de la ville de Ramallah.
Le village possède 2.200 habitants dont 900 d'entre eux sont Chrétiens.

Dans le village, il y a 7 églises anciennes dont la plus vieille remonte au troisième siècle. Selon la croyance chrétienne, Jésus a traversé le village alors qu'il venait de Galilee our se rendre à Jérusalem en empruntant la Route Romaine.


Pour plus d'informations à Aboud :
Opération Colombe : 0599311344
Laura : 0548130634

Pour plus d'informations :
Mansour : 0545804830
Bureau de l'ISM : 297182

Source : www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

30 décembre 2005