Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1078 fois

Gaza -

BEYROUTH ? NON... GAZA

Par

Lama Hourani est Coordinateur de l'Association des Femmes palestinienne pour le Développement

Il semble donc que nous habitions encore à Beyrouth ces jours-ci. Et il semble que j'avais oublié ce qu'est le bruit d'un F16 quand il attaque.
De toute façon, ils nous rendent visite plusieurs fois par jour et après minuit. Leur bruit est horrible.
Nous avons de la chance que ce soit l'été, et que nous puissions de maintenir les fenêtres ouvertes pendant la nuit bien que le bruit soit encore plus fort avec les fenêtres ouvertes.

La nuit dernière, mon fils âgé de trois ans, Lama, a été réveillé par le bruit des avions, mais parce que je suis encore plus rapide que le bruit lui-même, j'étais immédiatement au-dessus de lui, donc il s'est senti en sécurité, et s'est rendormi après quelques minutes.

Le matin, il a dit que le missile était venu la nuit et que sa tête a été secoué et a fait "chick." Il a continué à me demander et à son père si nos têtes avaient fait également "chick" la nuit dernière.
De toute façon, il pense que le bruit vient des avions israéliens et que c'est un bruit inquiétant. Il continue à dire "inquiétant."

De toute façon, tout le monde est vraiment terrifié, personne ne peut dormir. Les gosses dans les écoles sont tellement effrayé qu'ils ne travaillent pas bien dans leurs examens. Les professeurs ont peur, aussi. Et quand ils courent la majeure partie du temps, ils laissent les enfants derrière eux.

C'est également une scène terrible, quand vous entendez des enfants crier dans les écoles après le raid, et qu'il courent dans toutes les directions sans aucun adulte. Je peux comprendre les professeurs. Ils sont humains, aussi, et non entrainés à de telles choses.

Je me demande comment l'enseignante américaine de mon fils, Luai, réagit aux incursions car elle est nouvelle à Gaza.

C'est sa première année scolaire et elle n'a aucune idée de ce qui se passe.

Je lui envoie un email aujourd'hui pour vérifier comment elle parle du sujet dans la classe, parce que je suis sûre que les enfants et le profeseur d'Arabe en parleront.

J'attirerai son attention pour qu'elle parle de ce que fait l'armée israélienne et non les Juifs.


Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Lama Hourani

Même date

26 septembre 2005