Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1283 fois

Bilin -

Bil’in continue la lutte

Par

Comme d'habitude, la manifestation non-violente Contre le Mur d'aujourd'hui à Bil'in a été attaquée par les soldats israéliens.
Les manifestants ont atteint la porte dans le Mur d'Annexion qui vole environ 60% des terres du village, qui était encore bloquée par plusieurs jeeps sur les toits desquelles se tenaient des policiers des frontières d'Israel en agitant leur matraques de façon menaçante et en pointant leur fusils M16 sur les manifestants.

Les Palestiniens, les Israéliens et les internationaux chantaient et scandaient des slogans contre le Mur et ont invité les soldats à quitter le village.

Mohammed Katib du Comité Populaire Contre le Mur et les Colonies de Bil'in est monté sur la porte et a immédiatement été frappé par trois soldats, le blessant sérieusement aux bras.

Plusieurs autres Palestiniens ont été également frappés, bien que cette semaine, la manifestation se soit terminée par aucune arrestation.

Par la suite, ils ont dispersé la manifesttion à l'aide de grenades assourdissantes, ce qui a provoqué le jet de quelques pierres par certains des Shebab en direction des soldats qui ont répondu en leur tirant des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène.

Un garçon âgé de 14 ans a été blessé à la jambe. Ils ont également gazé beaucoup de manifestants.


Ces échanges ont eu lieu à plusieurs reprises, et à chaque fois, la plupart des manifestants se sont écartés de la ligne de tir. Les Israéliens et les internationaux ont essayé de rester à côté des soldats,en leur parlant et en leur hurlant de cesser de tirer sur les enfants.

La présence des internationaux et des Israéliens ainsi que celle d'un grand nombre de journalistes et de photographes signifie qu'ils utilisent rarement des balles réelles, à la différence des endroits tels que Naplouse.

Là-bas, il y a très peu d'internationaux et de journalistes et ils utilisent régulièrement des balles réelles contre les protestataires non-armés.

Un soldat a pointé son fusil sur les manifestants non-armés. Les balles en métal recouvert de caoutchouc sont souvent mortelles.
Un garçon de Naplouse a été pris pour cible il y a trois jours et il est en état critique, et on s'attend à ce qu'il soit déclaré cérébralement mort.

Les membres du Comité Populaire s'attendent à ce que le Mur à Bil'in soit achevé en juillet, donc ils craignent maintenant une escalade dans l'oppression de l'armée contre le village – aussi bien en termes d'arrestations et que du niveau de violence utilisé contre les villageois.

Abdullah Abu-Rahme, coordinateur du Comité Populaire a demandé à ce que le plus possible d'Israéliens et d'internationaux viennent les rejoindre maintenant : lors des manifestations hebdomadaires et pour rester pendant la nuit dans le village et dans l'avant-poste en tant qu'acte de présence au cas où l'armée viendrait dans le village.


Regarder le film "The Wall of the Hate

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Le Mur

Même auteur

ISM

Même date

28 avril 2006