Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1774 fois

Bilin -

Bil’in : des dizaines de blessés suite à l’inhalation de gaz lacrymogène

Par

Des dizaines d’habitants et un journaliste palestinien ont souffert de problèmes respiratoires après avoir inhalé du gaz lacrymogène tiré par des soldats israéliens au cours d'une manifestation pacifique dans le village de Bil'in vendredi après-midi.
La manifestation contre la construction du mur de séparation qui sépare le village de ses terres ancestrales a lieu chaque semaine.

Bil’in : des dizaines de blessés suite à l’inhalation de gaz lacrymogène


Après la prière du vendredi midi, les habitants de Bil'in sont descendus dans la rue aux c^ptés des pacifistes étrangers et israéliens, en portant des drapeaux palestiniens et des banderoles dénonçant la politique israélienne comme la construction du Mur, la confiscation des terres, la construction de colonies, les fermetures de routes, le siège des villes palestiniennes et les meurtres de civils, en particulier des enfants.

D'autres slogans condamnaient les tirs sur les détenus alors qu'ils sont menottés et ont les yeux bandés comme l’a filmé une habitante de Nilin récemment.

Les manifestants scandaient des slogans appelant à l'unité nationale alors qu’ils marchaient en direction du Mur pour tenter d’accéder à leurs terres.

Les manifestants portaient des photos d’Ahmad Husam Musa, un jeune garçon qui a été tué par l'armée israélienne dans le village de Ni'lin mardi alors qu'il participait à une manifestation.

Les soldats israéliens ont attaqué la manifestation en tirant des gaz lacrymogènes et des balles de caoutchouc sur la foule. Des dizaines d’entre eux ont été traités pour inhalation de gaz lacrymogène, dont Imad Burnat, un journaliste palestinien.

Mercredi, un groupe d'Italiens ont visité le mur dans le village et ont écouté l’exposé détaillé sur le mur et sur ses effets sur le village du Comité Populaire Contre le Mur. Le groupe d’Italiens a tenté d'accéder aux terres du village situées derrière le mur, mais les soldats israéliens les en ont empêchés.

La délégation s’est dirigée vers Ni'lin, un village au nord-est de Bil'in, où ils voulaient aller présenter leurs condoléances à la famille de l'enfant qui a été tué mardi. Mais des soldats israéliens les ont empêchés d’entrer dans le village.

Le Comité Populaire Contre le Mur à Bil'in a dénoncé la violence des attaques israéliennes contre les manifestants.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

Maan News

Même date

2 août 2008