Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1332 fois

Bilin -

Bil’in solidaire de Gaza

Par

Encore une fois, la population de Bil'in a été rejointe en solidarité par des pacifistes internationaux et israéliens vendredi après-midi après les prières de midi pour protester contre l'annexion des terres du village par le Mur illégal d'Apartheid.
La présence israélienne y est constante, et il y a une camaraderie parmi les gens ici qui partagent ensemble un confort presque surréaliste étant donné ce à quoi nous allons être confrontés.

Nous nous sommes rassemblés devant la maison où habitent plusieurs internationaux et nous nous sommes dirigés vers la porte métallique devant le mur où attendaient 2 hummers remplis de policiers des frontières munis d'armes et d'appareils-photo.

Ils savaient qu'ils devaient nous attendre parce que c'était une nouvelle manifestation du vendredi pour ceux qui y participent chaque semaine.

Le thème de la manifestation de ce vendredi était le massacre sur la plage de Gaza où 7 membres de la famille de Ralia ont été assassinés par les tirs d'artillerie israéliens. Les manifestants portaient 7 faux cercueils ouverts pour les symboliser et ont créé une fausse tombe devant le mur.

Il était évident aujourd'hui que la police des frontières était venue seulement pour frapper les manifestants. Tout le monde s'était engagé à passer de l'autre cêté du Mur.

Nous avons marché ensemble jusqu'à la route, et nous avons eu une manifestation relativement tranquille jusqu'à ce que les soldats répondent aux jets de quelques pierres des enfants.
Vous devez comprendre qu'une pierre, peu importe comment elle est lancée, n'a rien à voir avec les armes, les bombes assourdissantes et le gaz lacrymogène que les soldats ont utilisés en guise de réponse.

Les fausses tombes avaient été déposées avec succès cête à cête près de la barrière.

Plusieurs personnes sont même parvenues à s'approcher des jeeps de la police des frontières et parfois il semblait que les policiers ne savaient pas vraiment quoi faire de ces personnes déterminées. Néanmoins, ils ont jeté cinq ou six bombes assourdissantes dont une a blessé légèrement un activiste palestinien de l'ISM, Mohammad Mansour.

Ils ont également commencé à frapper et à pousser les manifestants qui refusaient de s"écarter, y compris les femmes et les enfants.

Un groupe de personnes a répondu en s'asseyant sur le sol et en chantant. Certains d'entre eux ont été emmenés de force et maltraités par les soldats.


Un jeune homme du village a reçu une balle en caoutchouc dans le torse.

Comme ils l'avaient fait ces dernières semaines, après que la manifestation ait été déclarée terminée et que les manifestants rentraient vers le village, les soldats ont commencé à tirer dans notre direction des boîtes métalliques de gaz lacrymogène.

On pourrait penser qu'ils ont voulu nous punir pour avoir manifesté, mais un pacifiste israélien a donné une explication plus banale : ils doivent dépenser tout le gaz lacrymogène affecté à leur budget pour chaque manifestation sinon il apparaîtra plus tard qu'ils n'ont pas fait leur travail correctement !

Pourtant, la protestation a duré plus longtemps et fût beaucoup moins violente que les manifestations de ces derniers vendredis.

Je citerai ce que Mohammad m'a dit plus tard : Nous faisons cela autant pour les enfants israéliens que pour qui que ce soit afin qu'ils puissent à l'avenir jouer et nager avec nos enfants, sans penser à qui est Musulman, Chrétien, Juif, Arabe ou Israélien.

C'est une pensée simpliste mais agréable à garder toujours à l'esprit quand vous êtes ici en tant qu'activiste et qui permet, dans des situations stressantes, de vous souvenir pourquoi vous êtes venus ici.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Actions

Même date

17 juin 2006