Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1580 fois

Bilin -

Bilin : Les manifestants attaqués avec des armes expérimentales

Par

Vendredi après-midi, 1er septembre 2006, la manifestation non-violente de Bilin a commencé comme chaque semaine depuis plus de 18 mois, avec environ 150 Palestiniens, Israéliens et internationaux qui se sont dirigés vers le mur illégal construit sur les terres de Bilin. Alors que les manifestants marchaient en direction de la porte dans le mur, ils ont rencontré un groupe de soldats israéliens positionnés à quelques centaines de mètres seulement du centre de Bilin qui étaient équipés d'une grosse citerne et d'une lance à eau.

Bilin : Les manifestants attaqués avec des armes expérimentales



Quand la ligne de front des manifestants non-violents est arrivée devant la citerne, les forces de l'Occupation israélienne ont annoncé par haut-parleur que le secteur était une zone militaire fermée.

Après avoir fait l'annonce, ils se sont postés derrière la grosse citerne qui contenait un mélange de produits chimiques et d'eau bleus, comme ils l'ont déjà fait lors des dernières manifestations à Bilin.
Alors, ils ont commencé à arroser la ligne de front des manifestants avec ce mélange chimique.

Ensuite, une ligne de soldats israéliens a poussé les manifestants avec leurs boucliers.

A ce moment-là, un Palestinien a été détenu et il a été libéré par un groupe d'activistes Palestiniens et Israéliens après qu'il ait été emmené à la jeep.

Beaucoup d'autres manifestants sont restés à l'arrière sur la route, mais quelques minutes plus tard, certains ont été touchés par des balles de caoutchouc de type "bean bag" (sac de billes) tirées par plusieurs soldats des FOI qui s'étaient cachés dans une maison vide située au sud de la route et derrière les lignes de front.

Au total, huit Palestiniens, un journaliste, quatre Israéliens et un international ont été blessés par l'agression des soldats.

Les soldats israéliens se sont précipités dans le village en tirant des balles de caoutchouc et des boîtes métalliques de gaz lacrymogène, une jeep militaire est arrivée et a fourni aux soldats d'autres matériels et d'autres munitions.

D'autres armes ont été également utilisées : encore une fois, Bilin semble être un terrain d'essai pour de nouveaux types d'armes "moins mortelles".

Un Palestinien et un Israélien ont été également touchés par une balle éponge, qui place des aiguilles dans la peau et suce le sang.

D'autre part, un autre Palestinien a été touché par une balle de caoutchouc pendant la manifestation d'aujourd'hui

Du gaz lacrymogène et des bombes assourdissantes ont également été utilisés contre les manifestants.

Voir la vidéo de la manifestation (durée : 11 mn)

NOTES :

• Les balles sacs de billes (bean bags) sont des balles de caoutchouc montées dans une cartouche de calibre 12 ou 40mm

• Les balles éponge sont tirées d'un calibre de 40mm, c'est un projectile unique à tête spongieuse (voir une photo)

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

ISM

Même date

1 septembre 2006