Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3612 fois

Grande Bretagne -

Blocus de l'usine d'armement à Brighton

Par

Lundi à 6h du matin, à l'extérieur des locaux d'EDO-MBM, Home Farm Road, Brighton, des étudiants de l'Université du Sussex, y compris le Président du Syndicat d'étudiants Dan Glass, se sont enchainés à l'usine d'armement de Brighton à l'aide d'anti-vols pour empêcher l'accès à l'usine.
Un homme a été arrêté pour "Entrée sans autorisation aggravée".

Blocus de l'usine d'armement à Brighton


Photo : système de bombes à guidage laser fabriqué par EDO

EDO fabrique des pièces détachées d'armes utilisées par l'armée israélienne et par les forces américaines et britanniques en Irak. Les étudiants protestaient contre la complicité d'EDO dans le meurtre de civils innocents en Irak et en Palestine.

L'université du Sussex a mis en place des liens étroits avec l'université Ouverte d'Al-Quds à Tubas, Palestine. Une délégation de l'Université du Sussex s'est rendue récemment à Tubas et a pu constater les conditions de vie des étudiants sous occupation.

La délégation a appris qu'en 2004, deux enfants avaient été tués près de l'université par le tir de missiles Hellfire par un F16 de l'armée israélienne. EDO MBM fabrique des pièces détachées pour les missiles Hellfire et les F16 israéliens.

Amy Jameson, une étudiante en Histoire de l'Université a declare : "Les étudiants du Sussex ont pu entendre des témoignages sur des crimes de guerre contre des étudiants à Tubas et cette entreprise fournit un équipement qui facilite ces crimes."

Rose Holland, une étudiante en Relations Internationales a ajouté : "Le gouvernement subventionne le commerce d'armes en lui donnant plus de 1,3 milliards d'Euros (900 million de Livres) par an tandis qu'ils continuent à supprimer les fonds pour l'enseignement supérieur. Nous voulons des livres et pas des bombes."


Qui est EDO?

EDO MBM Technologies Ltd est la seule filiale Britannique de l'énorme entreprise de ventes d'armes américaine EDO Corp, qui a été récemment citée par Forbes comme étant la 10ème entreprise sur 100 qui grandissait le plus vite.

Les produits militaires d'EDO incluent des supports de bombes, des éléments du sytème de guidage de bombes et des mécanismes d'armement pour les avions de guerre.

Ils ont des contrats avec le ministère Britannique de la Défense et avec l'une des principales entreprises d'armement américaine, Raytheon, pour leur système de bombes à guidage laser, Paveway.

L'approvisionnement en systèmes d'armement par EDO MBM pour une agression illégale et les autres crimes de guerre commis en Irak rend ses responsables criminels de guerre.

Le droit international est très clair sur ce point, dans le procès de Bruno Tesch en 1947, un industriel allemand, le tribunal a agi
"selon le principe qui n'importe quel civil qui est impliqué dans une violation des lois et des coutumes de guerre est lui-même également exposé en tant que criminel de guerre."


Voir également :

Défaite du faiseur de guerres EDO Corp. devant la Cour Suprême britannique

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Actions

Même date

22 mai 2007