Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2630 fois

Europe -

Bonnes nouvelles d’Irlande : Chypre refuse d'accorder l'asile aux agrumes israéliens

Par

Toutes les semaines, il devrait y avoir une information positive. Voici celle de cette semaine. La chaîne de supermarchés, ALDI vendait des fruits et légumes israéliens étiquetés «Produit originaire de Chypre». A l'IPSC, nous avons soulevé la question dans les médias et auprès de l'ambassadeur de Chypre. Les Chypriotes ont piqué une crise et ALDI a fini par céder.

Bonnes nouvelles d’Irlande : Chypre refuse d'accorder l'asile aux agrumes israéliens


Je pense que la victoire réside moins dans le fait qu’ALDI ne soit plus en mesure de vendre des produits israéliens sous une fausse appellation mais plus dans le fait qu’il ait tenté de le faire. Cela montre que le boycott commence à fonctionner. Espérons qu’ALDI va commencer à chercher de nouveaux fournisseurs.

Voici le reportage d’un journal chypriote :

Des fruits israéliens vendus sous le label chypriote
Nathan Morley


ALDI "s'excuse sans réserve auprès de ses clients et de ses producteurs»

Hier, un supermarché allemand a effectivement admis qu’il induisait en erreur les consommateurs européens en changeant l’étiquette d’origine des pamplemousses israéliens pour les vendre comme étant des produits d’origine Chypriote.

Il a affirmé que la chaîne allemande ALDI avait pris la décision de faire passer des fruits israéliens pour des fruits chypriotes après le large boycott des marchandises israéliennes à la suite de l'invasion de la bande de Gaza par Israël en Décembre.

Depuis lors, les acheteurs, en particulier en Irlande, ont tourné le dos aux produits israéliens, comme les fruits, les légumes et l'électronique et on pense que les stocks des produits israéliens sont en train de pourrir dans les entrepôts de stockage.

Dans une lettre adressée au Cyprus Mail, un consommateur irlandais a déclaré: "Pour ma part, je boycotterai tous les produits en provenance de Chypre jusqu'à ce que je sois assuré que ce n'est pas un produit israélien, et je conseillerai aux autres de faire de même. C'est quelque chose qui peut poser de graves problèmes aux agriculteurs chypriotes."

Dans une déclaration écrite adressée hier soir directement au Cyprus Mail, ALDI a expliqué que la gaffe était due à une erreur d’emballage et qu’elle concernait environ 10% des pamplemousses vendus dans leurs boutiques irlandaises.

"Les pamplemousses étaient incorrectement étiquetés comme provenant de Chypre, alors qu’ils auraient dû être étiquetés comme provenant d'Israël. Dès qu'il a été au courant, ALDI a corrigé l’erreur et tous les pamplemousses sont maintenant vendu correctement étiquetés", dit la déclaration.

Il est bien connu que les fournisseurs d’ALDI sont israéliens.

Le Cyprus Mail peut aussi révéler qu’avant l’aveu d’ALDI, l'ambassadeur de Chypre à Dublin, avait envoyé un rapport urgent au ministère des Affaires Etrangères et au Ministère du Commerce à propos de la situation.

"Mon rapport a été transmis aux ministères concernés, à Nicosie, et je suis pleinement informé au sujet de l’affaire des pamplemousses", a déclaré l'Ambassadeur A. Sotos Liassides dans un email.

L'Ambassadeur d'Irlande, Tom Brady, a déclaré hier qu'il n'était pas au courant de la situation, et que de toute façon, il n'avait pas encore été contacté par les autorités chypriotes.

Les révélations sur le ré-étiquetage ont d'abord été faites par le consommateur Tommy Donlan qui a déclaré au Cyprus Mail que le gérant d'un magasin ALDI à Galway l’avait totalement ignoré lorsqu'il l’avait abordé au sujet des fruits suspects.

«Ils ont présenté un produit pour ce qu’il n’était pas. L’arnaque est tout à fait honteuse, et dans certains cas, ils ne prennent même pas la peine d’enlever les autocollants israéliens ou le code barre de l'emballage, la couleur est différente, c’est vraiment totalement mesquin.»

Donlan a pris une série de photos des pamplemousses, qui montrent les emballages étiquetés «Produits de Chypre » mais ayant encore de minuscules autocollants ronds à l'extérieur du fruit portant la mention ‘Carmel'- une marque d'agrumes israéliens.

"Dans quatre magasins ALDI, les directeurs m'ont dit qu'ils ne vendaient plus de produits israéliens, ils mentaient", a t-il ajouté.

Donlan a également rejeté la déclaration d’ALDI sur l’erreur d’emballage comme étant de "pures foutaises".

"C'est seulement un exercice créatif de relations publiques pour cacher la vérité. Pour le dire clairement, c’est un mensonge honteux. ALDI savait ce qu'il faisait et essayait de faire passer des stocks israéliens indésirables pour des produits originaires de Chypre. "

L'erreur d’ALDI sera à peine étudiée par l'UE, dont les lois strictes sur l'étiquetage des aliments sont conçus pour informer les acheteurs sur les propriétés, l'origine, les ingrédients, la nature et les caractéristiques des aliments qu'ils achètent et l'étiquetage ne doit pas induire les consommateurs en erreur.

L'UE souligne que les informations contenues sur les étiquettes des aliments ne doivent pas induire en erreur ou faire de fausses affirmations.

ALDI a déclaré dans sa déclaration au Mail qu’ils allaient prendre des mesures pour assurer que ce genre d'incident ne se reproduise pas.

"ALDI s'excuse sans réserve auprès de ses clients et de ses producteurs. La politique de l'entreprise est de vendre tous les produits avec le pays d'origine correctement étiqueté. C’est de la responsabilité des fournisseurs d'ALDI et ils sont pleinement conscients de leurs obligations à cet égard. ALDI a pris des mesures pour s’assurer cela ne se reproduira plus.

Les responsables de la Santé Environnementale de la Direction des services de santé qui sont sous contrat avec le Food Safety Authority of Ireland se seraient également impliqués dans la question, mais ils n’étaient pas disponibles hier pour faire des commentaires.

On sait que certains membres de syndicats d’agriculteurs à Chypre sont furieux sur le sujet et ont demandé des éclaircissements au Ministère de l'Agriculture à Nicosie.

Les pamplemousses de Chypre, bien que leur production soit faible, sont considérés comme étant parmi les meilleurs au monde. Ils ont une haute teneur en sucre et en jus, ce qui est le résultat de conditions de culture quasi-parfaites.

Source : http://jewssansfrontieres.blogspot.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Boycott

Même date

3 avril 2009