Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1185 fois

Gaza -

Brigades Al-Qassam et Al-Quds : “Israël a lancé cette attaque, nous avons riposté et nous défendrons notre peuple”

Par

30.05.2018 – Une déclaration commune des Brigades Al-Qassam du Hamas et des Brigades Al-Quds du Jihad Islamique a revendiqué la responsabilité de tirs d’obus sur des cibles israéliennes de l’autre côté de la barrière frontalière, et a déclaré que les bombardements venaient en représailles à l'escalade israélienne.

Brigades Al-Qassam et Al-Quds : “Israël a lancé cette attaque, nous avons riposté et nous défendrons notre peuple”

Les deux groupes ont dit avoir riposté en tirant des dizaines d'obus sur des cibles israéliennes, et même en ciblant des avions de guerre israéliens alors qu'ils frappaient Gaza, ajoutant qu'ils voulaient que le monde sache "que les Palestiniens ne resteraient pas silencieux pendant qu'Israël continue à commettre des crimes contre eux".

"Israël a commencé cette vague d’attaques en frappant nos sites au cours des 48 dernières heures, pour détourner l'attention internationale de ses crimes contre les civils non armés massacrés et blessés dans la Marche du Grand Retour en cours", ont-ils déclaré. "Israël a commis des crimes contre l'humanité, et essaie maintenant de créer un autre front d'escalade militaire."

"Nous, en tant que factions de la résistance armée, luttons contre l'occupation d'une manière qui ne sert que les intérêts de notre peuple, et nous savons ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire", ajoute la déclaration. "Mais nous ne permettrons jamais à l’occupation israélienne d’imposer de nouvelles équations en massacrant notre peuple et en répandant son sang."

Les deux factions ont averti Israël que si cette escalade en cours, le ciblage et le meurtre de civils se poursuivent, "alors toutes les options sont ouvertes pour la résistance, et nous riposterons en conséquence".

Il est à noter que les heures de l'aube ont connu mercredi un calme prudent malgré les articles israéliens niant un accord de cessez-le-feu indirect, d'abord signalé à minuit, puis à 2h et un troisième à 4h du matin.

Les dirigeants israéliens font porter au Hamas et au Jihad islamique l’entière responsabilité de l'escalade, bien que les deux groupes, et d'autres factions de la résistance armée, se soient abstenus de tirer des obus ou d'attaquer des cibles israéliennes jusqu'à ce que l'armée tue, lundi, Mohammad Massoud al-Radea, (photo ci-dessous) 31 ans, membre des Brigades al-Qassam, lorsque l'armée a tiré au moins deux obus sur un site géré par le groupe, à Beit Lahia, dans le nord de Gaza.

Photo


Sa mort survient un jour après que l'armée israélienne a tiré plusieurs obus sur une structure et des terres palestiniennes, entre Rafah et Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, tuant deux membres des Brigades Al-Quds, identifiés comme Hussein Samir al-Amour, 25 ans, et Abdul-Halim Abdul-Karim an-Naqa, 28 ans (photos ci-dessous).

Photo


Un troisième Palestinien, identifié comme étant Naseem Marwan al-'Amour, 20 ans, a été grièvement blessé lors de la même frappe israélienne et est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital européen de Gaza.

Photo




Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

IMEMC