Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1974 fois

Ramallah -

Budrus : Des responsables non-violents enlevés chez eux

Par

L’ International Solidarity Movement est une organisation non-gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non-violentes et des actions directes pour affronter et défier les Forces illégales d’occupation israélienne et leur politique.

Il y a à peu près une heure, peu après 2h15 du matin, ce jeudi 15 janvier 04, des soldats israéliens sont arrivés et ont enlevé le coordinateur du Comité populaire contre le Mur à Budrus, Ayed Ahmed Hussein Morrar

Ils ont aussi enlevé son frère, Na'im Ahmed Hussein Morrar qui avait été relâché hier après voir été détenu par l'armée israélienne .

Le 2 janvier 2004, leur frère Nasir Ahmed Hussein Morrar avait été arrêté pour avoir fait un discours en public contre la destruction par les bulldozers des terres cultivées d'un village.

Ayed et Na'im sont tous les deux actifs et responsables de mouvements massifs et de résistance civile non-violente contre la confiscation de leur terre et de l'arrachage des oliviers ancestraux pour faire place au mur de l'apartheid décidé par Israël.

Ils ont hébergé des dizaines d'internationaux et d'Israéliens venus travailler en solidairité avec les villageois contre l'érection du mur, chez eux.

En fait, l'accusation retenue contre Nasir quand il a été arrêté le 2 janvier 04 était qu'il avait "hébergé chez lui des internationaux".

La construction du mur a commencé il y a environ deux mois à Budrus avec le déblaiement d'énormes pierres sur le tracé prévu du Mur. La population de Budrus a réussi à empêcher plusieurs tentatives de déracinement de leurs arbres par des employés (du gouvernement israélien) en utilisant des moyens de résistance non-violents, comme les rassemblements de protestation, les marches et leurs corps pour empêcher le passage des bulldozers et rotéger leurs arbres.

Certaines des actions de Budrus ont été couvertes par les médias israéliens et internationaux, surtout quand un manifestant israélien, Gil Naamati, a été blessé par balle, ce qui a mis en plein jour la façon inhumaine dont Israël procède avec les militants non-violents, donnant une mauvaise image de l'armée israélienne.

Les villageois de Budrus sont déterminés à continuer leur résistance contre la confiscation et la destruction de leur terre, et contre l'érection du Mur de l'Apartheid qui transformerait leur village en une grande prison.

Ils ont appelé à une nouvelle manifestion contre le Mur pour aujourd'hui, jeudi 15 janvier 2004 à 12 h

L'armée israélienne et le gouvernement ne semblent pas aimer la publicité négative ni la détermination des villageois à résister contre ce Mur et semble avoir arrêté Ayed et Na'Im aujourd'hui pour tenter de contrecarrer la manifestation et briser la résistance du village;

S'il vous plait, interpellez les autorités israéliennes et protestez contre l'enlèvement des militants non-violents des Territoires Palestiniens Occupés et exigez la libération immédiate et en toute sécurité de ces hommes :

• Ayed Ahmed Hussein Morrar, ID# 929915163 DOB: 25 Février 1962
• Nasir Ahmed Hussein Morrar, ID# 929915106 DOB: ?
• Na'im Ahmed Hussein Morrar, ID# 929915197 DOB: 22 Février 1969

Téléphonez à :
Ofer Military Prison: +972-2-588-4325 or +972-2-588-4300
Ramallah DCO: +972-2-997


ACTION URGENT POUR LIBERER LES PRISONNIERS
POLITIQUES PALESTINIENS ET ARRÊTER LE MUR DE L'APARTHEID


Huit hommes du village de Budrus sont emprisonnés par l'armée israélienne pour leur rôle d'organisateurs de résistance non violente à la construction du Mur de l'apartheid. Trois d'entre eux sont détenus dans la prison de Ketziot depuis un mois :

• Bilal Sami Mustafa
• Raqan Tayseer Khalisa
• Behar Muhammed Abdallah Awad

Prison de Ketziot : +972-8-650-6715



Six autres ont été arrêtés depuis plus d'une semaine et sont détenus à Ofer :

• Abdelrahim Omar Mustafa Awad
• Abdelrahman Omar Mustafa Awad
• Hamzi Omar Mustafa Awad
• Mustafa Sami Mustafa Awad
• Na'eem Morrar ( relâché et re-arrêté)
• Abdelnasser Ahmad Hussein Morrar

Prison Militaire d'Ofer : +972-2 588-4202 or +972-2 588-4348


Défendez le droit des Palestiniens à protester pour défendre leur terre.
Vos appels font vraiment une différence !

Téléphonez aujourd'hui et demandez leur libération

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

ISM

Même date

15 janvier 2004