Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2504 fois

Ramallah -

Budrus, Palestine

Par

L’ International Solidarity Movement est une organisation non-gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non-violentes et des actions directes pour affronter et défier les Forces illégales d’occupation israélienne et leur politique.

Jeudi, le 1er janvier 2004, Nasir a donné un discours lors d’une protestation contre la destruction par les bulldozers des terres agricoles de Budrus.
Dans la nuit de jeudi, vers environ 1h ½ du matin, les soldats israéliens sont venus à la maison de Nasir.
Nasir était sorti.
Ils sont revenus vers 3 h ½ pour remettre une demande de détention militaire pour Nasir.
Le seul délit de Nasir a été de s’exprimer dans une manifestation publique contre l'injustice.
La libre expression n'est pas une réalité de la vie en Palestine sous Occupation israélienne.

Budrus est le prototype du petit village tranquille.

Ici les oliviers remontent à l’époque romaine. La vie est simple et les gens sont accueillants.

Pourtant Budrus se trouve à quelques mètres seulement du tracé déterminé pour le Mur israélien de l’Apartheid.

Depuis le 11 novembre, les bulldozers israéliens ont essayé de broyer leur chemin parmi les oliveraies millénaires pour accomplir leur mission de séparation.

Depuis le 15 novembre, la population de Budrus a résisté pacifiquement, en exprimant physiquement son attachement à cette terre.

Nasir Ahmed Hussein Murar, 30 ans, a vécu toute sa vie à Budrus.
Nasir et sa femme Mona ont deux enfants, Auus, un garçon de 3 ans, et Shams, une petite fille d’1 an.
Nasir et sa famille vivent avec ses parents, tous les deux dans leurs soixante dix ans.

Aujourd’hui, Nasir est allé au Centre Militaire Israélien d’Ofar, près de Ramallah.

Jeudi, le 1er janvier 2004, Nasir a donné un discours lors d’une protestation contre la destruction par les bulldozers des terres agricoles de Budrus.

Il a parlé de la volonté de fer de la résistance face à l’inévitable destruction israélienne.

Il a parlé de l'amour que la population éprouve pour sa terre, de son attachement aux arbres. Nasir a indiqué aux participants :"Vous devez être fort pour détruire un mur! S'ils coupent un arbre, nous en planterons dix !" Il a demandé aux participants de lutter contre le mur jusqu'à ce qu'il tombe.

Dans la nuit de jeudi, vers environ 1h ½ du matin, les soldats israéliens sont venus à la maison de Nasir. Nasir était à l’extérieur.
Seuls ses parents et sa famille étaient présents. Après avoir attendu à l'intérieur de la maison pendant à peu près une heure, les soldats sont partis. Ils sont revenus vers 3 h ½ pour remettre une demande de détention militaire pour Nasir.

Aujourd'hui Nasir s’est présenté à Ofar, accédant à la demande de détention militaire. Il devait se présenter devant le Capitaine Rizeq.
Les militaires israéliens peuvent placer Nasir sous détention administrative pendant une période de six mois sans passer devant un juge.
Cette période est renouvelable indéfiniment.

Le seul délit de Nasir a été de s’exprimer dans une manifestation publique contre l'injustice. La libre expression n'est pas une réalité de la vie en Palestine sous Occupation israélienne.

Nasir Ahmed Hussein Murar a 30 ans.
Son numéro d’identification palestinienne délivré par les Israéliens est le 929915106.
Il est détenu par le Capitaine Rizeq, responsable du District de Ramallah Sud, au Centre Militaire d'Ofar,

Si les actions des militaires israéliens vous choquent, s’il vous plait, faites part de votre mécontentement.

Contactez les autorités suivantes :

Meir Sheetrit, Ministre de la Justice
Ministère de la Justice, 29 Saleh al-Din Street
Jérusalem, 91010
Israël
Fax: +972 2 628 8618
E-Mail: sar@justice.gov.il

Mrs Orit Adato
Commissaire, Prisons Israéliennes
Fax: +972 8 921 0649

Le Porte-parole des prisons israéliennes
Tel: +972 8 977 6806

Pour plus d’informations concernant Nasir ou sur la situation à Budrus en Palestine, contactez :

Ethan : +972 (0)66 478 674

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Ethan A.

Même date

6 janvier 2004