Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1353 fois

Naplouse -

C’est l’Occupation

Par

Imaginez aussi que l’armée peut abitrairement décider de débarquer au petit matin, mais souvent au milieu de la nuit, pour tout démolir.
C’est cela, l’occupation !
Une litanie constante de harcèlements, d’humililations, d’intimidations et de destructions destinés à peser et à faire saigner les Palestiniens pour qu’ils se soumettent servilement.
C’est de l’épuration ethnique !
Et l’Amérique finance cette terreur, et le monde assiste à cela les bras croisés et silencieusement.

Mon séjour ici va prendre fin. Je vais quitter les ISM vendredi.

Déjà l’émotion de partir fait surface. Les liens que j’ai noués avec mes camarades ISMers sont forts et profonds - ils me sont allés droit au coeur.

Ajoutez à ça la grande amitié que j’ai pour les coordinateurs Palestiniens, pour leur bravoure, leur courage et leur implication (je me fais tellement de souci pour leur sécurité - Israël ne se conduit pas bien avec les modérés qui pouraient pourtant devenir influents dans leurs communautés - (ça risque de mettre à mal le mythe qu’ils colportent dans le monde selon lequel il n’y a pas de partenaire pour la paix et que les palestiniens sont des terroristes) tout - comme la solidarité que je ressens pour et avec le peuple Palestinien, c’est comme si mon coeur allait se déchirer.

Comme je l’ai déjà dit dans un mail précédent, je laisser derrière moi toutes les difficultés et les inconvenients que j’ai connus au cours de mes deux semaines et demi passées ici - les Palestiniens doivent continuer à en souffrir tous les jours que Dieu fait.

Les quitter, c’est comme une trahison

A Iraq Burin, où nous avons récolté les olives cette semaine, il y a quatre maisons (un genre de nouvelles maisons) et un abri pour les animaux voués à la démolition par les Israéliens lundi prochain.
Demain, notre groupe retournera à Iraq Burin pour qu'une fois de plus, les rammasseurs d’olives ne restent pas seuls, et ils resteront encore tout le weekend, hébergés par les familles dont les maisons sont signalisées à la démolition. Ils espèrent que leur présence différera, à défaut de l'empêcher, la destruction des maisons pour donner à l’avocat des familles le temps de faire appel.

Les raisons de ces démolitions de maisons ne sont pas claires - le sentiment qui prévaut dans le village, c’est que la base militaire et la colonie en haut de la colline l’ont décidée arbitrairement - encore une terre accaparée, une autre manière d’augmenter la misère.

La citation de l’ordre de démolition prétend que les maisons sont construites illégalement, sans permis (les Palestiniens doivent obtenir un permis pour tout, même pour respirer).

Pour quelqu’un de l’extérieur cela peut paraître parfaitement légitime, mais ce que le monde ne sait pas c’est que c’est un cercle vicieux : les Palestiniens ne peuvent généralement pas obtenir de permis de construire pour leurs maisons, ni pour les agrandir, ni pour creuser des puits, etc...

Imaginez vous ne pas être autorisé à construire et si vous osez passer outre l’ordre des choses, voir votre maison totalement démolie par explosifs ou par bulldozers (maison qui abrite plusieurs générations de la même famille - en d’autres termes beaucoup de gens, et pas seulemeent 3 ou 4 personnes comme pour les américains).

Imaginez aussi quand vous recevez l’ordre de démolition que vous avez le choix cruel de détruire vous-même votre maison ou bien vous paierez le coût de la démolition. Oui, vous payez pour ça - payer, payer, et payer.

Imaginez qu’on vous donne une semaine pour tout évacuer.

Imaginez aussi que l’armée peut abitrairement décider de débarquer au petit matin, mais souvent au milieu de la nuit, pour tout démolir.
C’est cela, l’occupation !
Une litanie constante de harcèlements, d’humililations, d’intimidations et de destructions destinés à peser et à faire saigner les Palestiniens pour qu’ils se soumettent servilement. C’est de l’épuration ethnique ! Et l’Amérique finance cette terreur, et le monde assiste à cela les bras croisés et silencieusement.


Nous en avions appelé à l’ICAHD (Israëli Coalition Against Home Demolition -Coalition israélienne contre la destruction des maisons ) et aux mouvements de la paix qui protestent spécifiquement contre la démolition des maisons, et aident aussi à reconstruire celles qui ont été démolies (pour certains Palestiniens, c’est arrivé quatre ou cinq fois), pour leur demander d’envoyer des gens pour se joindre à nos protestations contre ces démolitions.

Ils n’avaient personne en ce moment, m'ont-ils dit, mais ils voulaient en parler clairement et voir ce qu’ils pouvaient faire.

Quand je les ai appelés, je me suis seulement présentée comme une militante appartenant à un mouvement pour la paix à Iraq Buring. Imaginez le fou-rire qui m’a prise ainsi que mes camarades ISMers quand, à l’ICAHD, on m’a suggéré de contacter l’ISM pour trouver de l’aide !

Comme vous voyez, l’ISM est réputé par les autres mouvements pacifistes pour son formidable travail. J'aurais voulu de tout mon coeur être parmi eux quand ils empêcheront les démolitions de maisons -. S’il vous plait, ceux d’entre vous qui avez envisagé de venir en Palestine, en militant, s’il vous plait, sachez qu’on a besoin de vous.

Tant que l'occupation ne cessera pas, et que n'adviendra pas une juste paix t la réconciliation, la situation restera urgente.


Je vais envoyer par e-mail séparé l’histoire de l’une de nos membres qui nous a quitté dimanche pour retourner chez elle en Angleterre.

C’est la même jeune femme que j’ai mentionnée dans mon premier bloc-note qui a voyagé sur El Al, dont les bagages ont été confisqués en Angleterre et qui a subi un interrogatoire. Je pense que votre vision des choses s’élargira quand vous le lirez.

Je viens de lire qu’une autre militante est détenue à Ben Gourion et voilà le communiqué de presse que je vous cite :
{EXPULSION D'UNE ANGLAISE CONNUE MILITANTE DES DROITS DE L'HOMME
Angie Zelter (connue aussi sous le nom de Agelina Julian) - une anglaise de Norfolk, militante non violente pour la paix et les droits de l’homme, attend ce soir d’être emmenée dans une cellule de détention à l’aéroport Ben Gourion d’Israël.

Etant arrivée à l’aéroport BenGourion dimanche 24 octobre, Zelter a été arrêtée et interrogée par les autorités israéliennes pendant plus de douze heures. Elle a été détenue pour «_risque sécuritaire_», placée dans une cellule de la police de l’aéroport et avertie qu’elle risquait d'être retenue sept jours avant d’être mise dans un avion de retour pour l’Angleterre.
Zelter est une anglaise militante de la paix et de la jsutice de longue date. Elle est connue comme membre fondatrice de Trident Ploughshares, une organisation anti-nucléaire connue.


Zelter est membre fondateur de l'International Women’sPeace Service - Palestine (IWPS), une organisation internationale des droits de l’homme, organisation non violente des droits de l’homme et d’intervention basée dans les territories occupées de Palestine.

Le travail de longue date de Zelter fait l'objet d’un documentaire, The Loch Long Monster consacré au travail de Trident Ploughshares.

Comme Uri Avnery et Felicia Langer, Zelter a reçu, en 2001, la médaille Right Livelihood, souvent appelé «_Prix Nobel Alternatif_».

L'expulsion imminente de Zelter doit être rendue publique. Si Zelter est obligée contre sa volonté de retourner en Angleterre sans raison légitime, cela montrera qu’Israël n’adhère pas à ses lois politiques concernant les internationaux non violents qui réclament justice pour les palestiniens}


Ahmed, un des nos quatres coordinateurs palestiniens, appelle affectueusement les ISmers des «_Haji_» - en référence aux pélerins musulmans qui ont fait le pélerinage obligatoire à la Mecque. C'est le plus grand compliment qu'un Palestinien pouvait me faire. J’ai eu en effet l’impression d’un pélerinage et plus encore, beaucoup plus.

Je me rappelle le commentaire d'un de mes mes amis, Dan McGowan, de Deir Yassin Remembered, disant que la fin de l’occupation dépend des Juifs –
De ces Juifs qui veulent tenir tête à leurs communautés et à Israël et disent ASSEZ !!

De ces Juifs de conscience qui avec les prophètes nous implorent de rechercher la paix, de rechercher la justice, et de ne jamais au grand jamais oppresser autrui.

De ces Juifs qui prendront au sérieux l’injonction du rabbin Hillel : «Ne faites pas à autrui ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse à vous-mêmes».

Et je rappelle aussi les mots d’un autre grand ami, Marc Ellis qui dit qu'il y a un onzième Commandement : «Tu n’oppresseras pas les Palestiniens» et qui observe avec finesse que les Juifs ont remplacé les saints rouleaux de la Torah de l’Arche par des hélicoptères de combat.

Je réfléchis souvent au fait que en tant que Juifs, on nous incite à tout questionner, y compris Dieu - et nous ne sommes pas seulement incités, mais nous sommes sommés de le faire.


Nous pouvons discuter et questionner Dieu mais ceux qui questionnent Israël sont accusés de haine de soi et d’antisémitisme. C’est cela la logique de l’idolatrie. Israël est devenu le Dieu de la majorité des Juifs.

Il incombe aux Juifs de conscience, aux gens de conscience partout dans le monde, de faire entendre leurs voix et de faire changer les choses.

Je m’excuse pour cette péroraison, mais je plains tellement les Palestiniens.

Et j’ai tellement honte de ma communauté qui refuse d’écouter (et d’agir) - comme ce directeur local de notre UJA (United Jewish Comunities) qui, mis devant les statistiques de Betselem (une organisation juive de droits de l’homme) montrant qu'il y a eu trois fois plus de palestiniens tués au cours de cette Intifada (pour la plupart des civils), s’est contenté de répondre : «Je ne le crois pas.».
Fin de la conversation - puisque ça ne collait pas avec son mythe, c’était un mensonge.
Ou ces soldats israléiens qui étaient persuadés que 200 Palestiniens seulement ont été tués contre 2000 Israéliens.

OK. Je vais en rester là pour l’instant. Il est probable (mais pas nécessairement) que j’enverrai mon prochain e-mail des Etats-Unis.
Merci pour tout - à vous qui m’avez soutenue et encouragée, merci pour votre amitié.

Pensez à moi dans vos prières quand je traverserai les checkpoints pour aller à Jérusalem (dangereux parce que là où je suis c’est interdit aux internationaux) et quand j’essaierai de rentrez chez moi dimanche

Yalla Shalom

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

Keren

Même date

30 octobre 2004