Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1705 fois

France -

Calonne la… Rouge célèbre son citoyen d’honneur !

Par

> solidaritegeorgeslille@aol.fr

Jeudi 23 février 2012. Le conseil municipal de Calonne-Ricouart, à l’unanimité, élève Georges Ibrahim Abdallah au rang de citoyen d’honneur de l’ex-commune minière. Du jamais vu ! Samedi 19 mai 2012, 19h30. Salle des mariages de l’hôtel de ville de Calonne-Ricouart. Ceint de son écharpe tricolore, André Delcourt, maire et conseiller général communiste, procède à la remise de la Médaille de la Ville et du diplôme de citoyen d’honneur à une militante parisienne en contact régulier avec le plus ancien prisonnier politique incarcéré dans l’Hexagone. L’instant est solennel, l’émotion palpable.

Calonne la… Rouge célèbre son citoyen d’honneur !

Suzanne Le Manceau, du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA), lui transmettra ces précieux témoignages de solidarité, le week-end prochain, lors d’un parloir à la prison de Lannemezan où le résistant communiste libanais a entamé sa 28e année d’emprisonnement. Un coin de la République française célèbre ainsi son engagement anti-impérialiste et antisioniste… Une salve d’applaudissements accompagne cet acte hautement symbolique. « Qu’il puisse marquer le début d’une large mobilisation dans toute la France, » imagine volontiers Jacques Vergès, son avocat, qui dit toute l’humanité d’un militant révolutionnaire de la Cause palestinienne dont le seul crime est bien de n’avoir jamais renié ses engagements.

« La justice française, putain de l’Amérique ? »

Et Jacques Vergès de dénoncer les ingérences des Etats-Unis qui bloquent l’élargissement de Georges Ibrahim Abdallah. Il est pourtant libérable depuis… 1999. Douze ans. Une éternité ! En 2003, la cour d’appel de Pau avait bien émis un avis favorable, mais le Parquet avait immédiatement saisi la cour de cassation. « C’est une honte. La justice se couche. Elle se conduit comme la putain de l’Amérique. Sommes-nous un protectorat américain ? » s’interroge Jacques Vergès dont l’intensité et la profondeur du propre engagement anti-impérialiste conforte l’assistance dans son ambition de « sensibiliser encore et toujours autour du dossier Abdallah afin qu’il regagne le Liban libre et en héros, » confie un militant du comité de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59–62), en présence d’une large délégation du collectif « Solidarité Georges » de Lille.

Des initiatives tous azimuts !

Déjà, le maire communiste de Grenay a emboîté le pas à son homologue calonnois. Christian Champiré vient d’écrire à Georges Ibrahim Abdallah pour lui annoncer qu’il était aussi, depuis quelques semaines, le « citoyen d’honneur » de sa commune des environs de Liévin. Un élu PCF d’Auchel promet de proposer une motion de soutien lors du prochain conseil municipal. Un autre du Parti de Gauche en fera de même à Isbergues, un bastion ouvrier là encore… Au cœur d’un Bassin minier du Pas-de-Calais pétri d’internationalisme, le vœu de Jacques Vergès semble bénéficier d’un début d’exécution. Même le député PS Serge Janquin a saisi Christiane Taubira, la nouvelle Garde des Sceaux, pour qu’elle mette fin à ce « scandale ». De bon augure dans ce dossier éminemment « politique »…


Lire : "Honneur à Georges Ibrahim Abdallah", blog Libérons Georges Ibrahim Abdallah

Photo
Suzanne Le Manceau, André Delcourt et Jacques Vergès

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Prisonniers

Même date

24 mai 2012