Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4148 fois

France / Israël -

Choc : Israël bloque et menace de détruire les 30 tonnes d’aide humanitaire en provenance de France

Par

06.02.2015 - Grâce à l’association Un geste pour tous, 30 tonnes d’aide humanitaire ont été récoltées pour les enfants palestiniens de la bande de Gaza. Alors que, comme nous vous l’apprenions il y a de cela 3 mois, l’association avait obtenu l’ouverture d’un couloir humanitaire pour acheminer cette aide vers Gaza, les deux containers d’aide humanitaire se retrouvent finalement bloqués depuis plus d’un mois au port d’Ashdod en Israël.

Choc : Israël bloque et menace de détruire les 30 tonnes d’aide humanitaire en provenance de France

Après plusieurs courriers envoyés ainsi que de nombreuses démarches effectués afin de contrer ce problème, rien y fait. Brahim Djebali, le président de l’association, craint la destruction des 30 tonnes de médicaments, vêtements, fauteuils roulants, lits médicalisés…

Vendredi dernier, il a reçu un mail du transporteur : « Les frais de stockage du matériel s’accumulant, il nous réclame 13.000 dollars et menace de détruire la marchandise d’une valeur de 120.000 euros. »

Les douanes israéliennes exigent « la liste détaillée des médicaments avec dosage, nom scientifique, date d’expiration etc. » pour remettre les containers.

« Nous avions fourni une liste de médicaments par pathologies (anti-douleur, digestif etc.), les cartons étaient soigneusement étiquetés, tout était en règle pour les autorités françaises. » Les autorités israéliennes, elles, n’autorisent pas l’acheminement du convoi.

C’est au haut-commissaire des réfugiés en charge des camps UNRWA de Gaza que Brahim a fait appel : « Nous vous demandons de nous aider à débloquer cette situation qui pénalise encore plus les enfants (...). Nous avons bien conscience des conditions de vie extrêmement pénibles à l’intérieur des camps, (nous savons) la situation sanitaire dramatique et tout particulièrement concernant les populations vulnérables : les enfants, nourrissons, personnes âgées et femmes enceintes. »

Aucune réponse. Un geste pour tous demande alors qu’on laisse passer la caisse ne contenant pas de médicaments. Là aussi, refus.

Pour Brahim Djebali, s’en est trop : « C’est un formidable élan de solidarité qu’on menace de détruire aujourd’hui ! Un élan de solidarité toutes couleurs, toutes religions confondues qui a contribué à apaiser les tensions sur un sujet sensible ! Ce sont plusieurs centaines de familles niçoises qui ont donné. Des associations aussi. On s’est démenés. L’acheminement s’est fait aux frais des donateurs. Pour emballer le matériel, j’ai même ramassé des cartons dans les poubelles ! On demande aux gens qui nous ont aidés de nous envoyer des messages de soutien qu’on fera suivre aux autorités israéliennes. »

« Nous avons acheminé des convois dans des dizaines pays, parfois dans des contextes très compliqués mais nous n’avons jamais eu le moindre problème, » ajoute Michel Otto Bruc, trésorier de l’association.

Il ajoute : « Il n’est pas question de répondre positivement à cette demande de destruction, on va tout faire pour que l’aide arrive à destination. Comme l’avait dit Christian Estrosi, cela serait vraiment un exemple de solidarité formidable. »


Source : Halal Book

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France / Israël

Même sujet

Blocus

Même date

6 février 2015