Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1489 fois

Jérusalem -

Comment obtenons-nous notre force?

Par

Mansour est un organisateur de la résistance non-violente de Biddu

"Maintenant je vais vous dire pourquoi je souris quand je devrais pleurer. C’est à cause de vous, la nouvelle génération qui me rend fier : vous continuez la lutte d'une manière différente. Je suis sûr que vous êtes un fermier et que vous avez traduit exactement ce que j'ai dit au journaliste.
Maintenant savez-vous pourquoi je souriais, il y a plusieurs mois. C'est parce que vous pouvez faire ce que nous n’avons pas pu."

L’autre après-midi, j’étais assis avec un vieil homme qui possède 40 dunums de terre et qui en perdra la moitié en raison de la construction du Mur de Séparation. Son nom est Abu Ali. Il a 68 ans. Il y a dix mois, des bulldozers israéliens ont déraciné les oliviers sur une partie de sa terre.

J’étais assis avec lui et je traduisais ses propos pour un journaliste du Jérusalem Post. Il racontait l’histoire de ses fils et de ses filles, les oliviers, comment il les avait élevés jour après jour, comment il s’était occupé des arbres depuis qu'ils étaient petits et la façon dont ils étaient devenus une partie de son identité.

Abu Ali racontait cette histoire en souriant. Je n'ai pas compris pourquoi... Peut-être parce qu'il avait toujours su que ce serait les conséquences de l’occupation ... peut-être parce qu'il conaissait la souplesse des oliviers en Palestine. Comme les arbres, nous resterons sur nos terres en dépit des tentatives du gouvernement israélien de nous déraciner de notre terre et de nous refuser nos droits nationaux et nos droits de l’homme...

Quand l’interview avec le journaliste fut terminé, Abu Ali s'est tourné vers moi et a demandé d'où j'étais et qui étaient mes parents. Après lui avoir répondu, il m’a dit : "Maintenant je vais vous dire pourquoi je souris quand je devrais pleurer. C’est à cause de vous, la nouvelle génération qui me rend fier – en continuant la lutte d'une manière différente. Je suis sûr que vous êtes un fermier et que vous avez traduit exactement ce que j'ai dit au journaliste."

Il m’a remercié et nous avons quitté la terre ensemble pour aller jusqu’à sa maison où il m'a invité à boire du thé avec lui.

Je l'ai revu hier et je lui ai parlé de l'expérience d'autres villages qui ont réussi à repousser le mur loin de leurs terres et il a dit : "Maintenant savez-vous pourquoi je souriais, il y a plusieurs mois. C'est parce que vous pouvez faire ce que nous n’avons pas pu." Il m'a laissé là et il est allé à la mosquée...


La rencontre avec Abu Ali m'a aidé à comprendre une des forces des Palestiniens, comment nos parents et les générations précédentes ont soutenu leurs enfants.

C’est seulement avec ce soutien et cette force que nous pouvons accepter la responsabilité et la confiance pour les assurer que nous continuerons ce qu'ils ont commencé.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Résistances

Même auteur

Mansour

Même date

9 mars 2005