Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1871 fois

Vallée du Jourdain -

Construction d'une nouvelle colonie israélienne dans la Vallée du Jourdain

Par

Depuis sa maison à Ein al-Hilwa, village de la Vallée du Jourdain, Nasser Kaabna, 23 ans, observe la construction d'une nouvelle colonie israélienne appelée Maskot.
Les fondations des maisons et les lignes électriques ont commencé à être installées.

La colonie hébergera 23 familles évacuées de la Bande de Gaza lorsqu'Israël s'est désengagé l'an dernier de la région maintenant ré-assiégée. C'est près de 100 familles qui, au final, habiteront là.

"Maskot est plein de colons, et beaucoup d'entre eux sont de nouveaux arrivants. On peut devenir leur nombre par les véhicules civils et militaires", dit Kaabna.

"Les colons ici montrent que l'annonce militaire officielle d'Israël est arrivée plusieurs mois après que la construction ait commencé", ajoute-t-il, faisant référence à l'annonce récente d'Amir Peretz, ministre israélien de la défense, que la colonie serait construite pour les ex-colons de Gaza.

D'autres du village sont d'accord avec lui.

"Il y a une semaine, quatre colons en Toyota sont venus, ils cherchaient des ânes. Ils ont pris nos ânes et sont partis. Deux heures après, ils sont venus en chercher d'autres mais n'en ont pas trouvés", se souvient un garçon nommé Odae Kardi.

Aref Daragmeh, un officiel local, dit que personne ne sait pourquoi les colons prennent les ânes.

"Cette colonie a volé presque 2.000 dunums de terre appartenant aux villageois. Les colons font ce qu'ils veulent – avec des armes dans les mains et une idéologie religieuse radicale dans la tête", dit Daragmeh.

L'annonce de la construction d'une nouvelle colonie a provoqué des réactions de rejet de la part de l'administration US, l'Union Européenne et les pays arabes. Tous considèrent que ces constructions violent les accords de la Feuille de Route.

Selon les plans de paix de la "Feuille de Route", Israël s'était engagé à geler toute expansion des colonies, et l'Autorité Palestinienne avait promis de prendre des mesures contre les groupes armés.

La construction de colonies dans la Vallée du Jourdain a commencé quelques années après la Guerre de 1967. Israël a installé de nombreuses colonies agricoles là pour bénéficier des vastes étendues de terre et de l'importante ressource en eau.
Dans d'autres zones voisines, on a vu de lourds engins et des bulldozers préparer les fondations des nouvelles maisons de la colonie Rotem, proche de la route principale qui relie les plaines du nord à Tubas et Tammoun. Les zones annexées, comme le reste des terres agricoles de la région, sont fertiles et incluent les ressources naturelles comme les sources.

Walid Assaf, président du Comité de Résistance pour la Terre et contre les Colonies au Conseil Législatif Palestinien, dit qu'il croit que ceci est le début d'un nouveau projet. "Le gouvernement israélien profite de l'instabilité de la situation interne palestinienne pour construire davantage de colonies."

"Ce qui est étrange, c'est que cette nouvelle colonie arrive quelques jours après la rencontre entre le président palestinien Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Ehud Olmert", souligne-t-il.

"Le mécanisme de colonisation nécessite la participation de trois fronts pour occuper la terre et la construire – le gouvernement, les militaires et les colons", ajoute Assaf. "Lorsque le gouvernement israélien n'arrive pas à contrôler une région, il en laisse la responsabilité à l'armée. Si les militaires ne s'occupent pas de la zone, les colons commencent à construire des maisons provisoires sur la terre et déplacent les habitants palestiniens."

Ayman Daraghma, membre du Conseil Législatif pour Tubas, met en garde contre le déroulement actuel de la situation.

"Les officiels palestiniens n'ont jamais prêté l'attention nécessaire à la colonisation de la Vallée du Jourdain. C'est une situation très dangereuse."

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Vallée du Jourdain

Même sujet

Colonies

Même auteur

Jamil al-Husni

Même date

5 avril 2007