Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3133 fois

Bethléem -

Construction du Mur à Al Walaja et à Beit Jala

Par

Malgré une procédure judiciaire en cours, la construction du Mur continue à toute vitesse dans le village de Al Walaja avec la complicité de sociétés telles que Caterpillar et Volvo. Une fois terminé, le Mur va totalement encercler le village en lui spoliant des terres. Le village n'aura ensuite qu'une seule porte pour entrer et sortir. Les constructions allaient aussi bon train dans la colonie voisine de Har Gilo.

Construction du Mur à Al Walaja et à Beit Jala


Photos prises le 07.12.2010 par Anne Paq

Photo

Photo

Après la visite assez pénible à Al Walaja, où le Mur est construit à toute vitesse, j'ai décidé d'aller à Beit Jala. Au début de l'année, Beit Jala a été le théâtre de nombreuses manifestations contre la construction du Mur. Une maison a été particulièrement touchée : la maison de Mitri Ghounam, plus connu sous le nom d'Abu Michel.

Abu Michel a construit au fil des années ce qu'il appelait un paradis pour ses petits-enfants. Il avait un jardin d'enfants magnifiques, un taboun traditionnel (four), et sa maison était entourée par de beaux oliviers centenaires.

Tout cela a disparu.

Les oliviers ont été détruits, ainsi que les jeux d'enfants et le taboun. Le Mur a été construit seulement à quelques mètres de la maison. Il prend la vue et la lumière et ce qui etait un espace vert ouvert ressemble maintenant à une cage. La plupart des terres ont été confisquées. La maison est entourée d'un côté par le mur et sur les autres côtés par une haute clôture.

Je n'avais pas visité la maison depuis un petit moment. Il était donc tout à fait navrant de visiter ce lieu devasté non par une catastrophe naturelle mais bien par une politique humaine. Abu Michel et sa famille se sentent déprimés, et impuissants. Chaque jour, les travaux continuent et les enferment un peu plus. Des gardes de sécurité privés sont toujours là, ainsi que des camions bruyants Volvo et les bulldozers Caterpillar. De nombreux journalistes sont venus, ainsi que de nombreux politiciens, m'ont-ils dit, mais rien n'a changé.

Photo

Photo

Photo

Photo


Source : Chroniques de Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Anne Paq

Même date

11 décembre 2010