Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3004 fois

Palestine -

Corruption en Palestine et visite d'Obama

Par

De retour de l'université de Bethléem, nous avons remarqué un petit bulldozer en train d'enlever un monument de pierre représentant la Palestine historique et l'olivier, dans le petit square à l'entrée de la ville (à Al-Karkafa). Ce n'était pas les autorités israéliennes mais "l'Autorité palestinienne" via le maire de Bethléem. L'idée est que Monsieur Obama voit autre chose que l'olivier et la carte : une colombe à l'entrée de Bethléem. Les gens se sont rassembés, en colère, et ils ont interrompu le travail.

Corruption en Palestine et visite d'Obama

Certains ont dit que l'AP agissait comme sous-traitant des autorités israéliennes ; le personnel de la sécurité de l'AP continue de patrouiller les camps de réfugiés, comme celui d'Aida, pour empêcher les jeunes de défier l'occupation israélienne, et les responsables de la sécurité à l'AP coopèrent régulièrement avec leurs homologues israéliens.

Ils arrêtent les Palestiniens en Cisjordanie , en particulièr ceux qui sont affiliés aux mouvements islamiques et ils s'assurent que les gens qui parviennent à des fonctions officielles soient des membres loyaux d'une faction, le Fatah.

Même lorsqu'ils sont pris en flagrant délit de corruption financière, les fonctionnaires de l'AP ne sont pas traduits en justice.

Photo

Comme je l'ai écrit quand j'étais en Afrique du Sud, la corruption est partout dans le monde et les populations doivent se mobiliser contre elle. Lorsqu'on l'avait interrogé sur la corruption, Abu Jihad (un héros et martyr palestinien de la résistance) faisait la même réponse que Nelson Mandela : "Nous pourrons la déraciner APRES la libération." L'expérience en Afrique du Sud et en Palestine suggère qu'il faut s'attaquer à la corruption le plus tôt possible et énergiquement parce que c'est une maladie qui se répand.

Photo
La "Palestine historique" réinstallée par la population


Au Président Obama : N'allez surtout pas imaginer que ceux que vous rencontrez représentent le peuple palestinien. Lorsque vous visiterez Yad Vashem, vous devriez descendre la colline pour visiter les ruines de Deir Yassin, où des Palestiniens ont été massacrés par les descendants idéologiques de Herzl, que vous honorerez.

Photo
Ramallah côté population prépare l'accueil d'Obama


Et vous n'êtes pas le bienvenu, ni à Ramallah ni à Bethléem. Si les responsables palestiniens avaient la moindre dignité, ils auraient insisté pour que vous les rencontriez à Jérusalem Occupée, la capitale de la Palestine. Et les foutaises que vous allez entendre ne représentent pas l'exigence principale du peuple palestinien : le droit au retour dans nos maisons et sur nos terres. Alors même si Abu Mazen dit qu'il ne veut pas revenir à Safad, sachez qu'il n'y aura pas de paix sans justice réparatrice.

Actions :

- Mardi 19 mars,
à 16h : en face du consulat US à Jérusalem
à 16h30 : départ de la place Al-Manara, marche vers al-Muqata, à Ramallah
- Jeudi 21 mars, 11h : Obama arrive à Ramallah. Rassemblement avec des drapeaux noirs.
- Vendredi 22 mars, 12h : Obama arrive à Bethléem. Rassemblement avec des drapeaux noirs.


Mazin Qumsiyeh, PhD
http://qumsiyeh.org





Source : http://popular-resistance.blogspot.fr/2013/03/corruption.html

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Mazin Qumsiyeh

Même date

19 mars 2013