Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1388 fois

Salfit -

Cueillette des olives : L’armée refuse l’entrée aux pacifistes israéliens venus aider les fermiers palestiniens

Par

George Rishmawi est un ancien coordinateur de l'ISM (International Solidarity Movement) qui travaille également comme journaliste à l'IMEMC (Agence de Presse créée par les fondateurs de l'ISM).

Samedi matin, l’armée israélienne a refusé à plus de 100 pacifistes israéliens l’entrée dans le village d’Assawiya, près de Salfit. Ces pacifistes étaient venus aider les fermiers palestiniens à cueillir leurs olives.
L'armée a prétendu que le village de Cisjordanie était une zone militaire fermée et n’autorisait pas l’entrée aux pacifistes, a indiqué le journal Haaretz.
Au moins 3 Israéliens ont été arrêtés.

"L'armée a indiqué qu’elle craignait une confrontation violente entre les groupes pro-Palestiniens et les colons vivant dans la colonie voisine d'Eli" a poursuivi Haaretz.

Cependant, les témoins oculaires des précédentes tentatives des pacifistes pour aider des Palestiniens dans la cueillette des olives ont indiqué que les colons étaient à l’initiative de la violence et qu’ils avaient attaqué aussi bien les Palestiniens que les pacifistes internationaux.

Les sources militaires indiquent qu'elles ont suggéré aux pacifistes d’aider les Palestiniens à cueillir leurs olives dans les secteurs où il n'y a aucune menace de confrontation avec les colons mais les pacifistes ont refusé.

Les pacifistes expliquent qu'ils sont invités par les Palestiniens à les aider à cueillir les olives en particulier dans les secteurs à côté des colonies pour éviter tout affrontement avec les colons.


L’International Solidarity Movement (ISM) a lancé une campagne dans laquelle il a invité les pacifistes internationaux de différentes régions du monde à venir aider les fermiers palestiniens dans la cueillette des olives, une campagne que le mouvement organise depuis 2002.

Des centaines de pacifistes sont venus dans le pays au cours de ces trois dernières années pour la campagne de cueillette des olives organisée par l’ISM.

Plusieurs internationaux ont été agressés par les colons qui ont attaqué des cultivateurs. Les colons ont intensifié leurs attaques contre les pacifistes internationaux ces dernières semaines.


Alors que la police israélienne déclarait que les attaques contre les pacifistes et les civils palestiniens innocents, en particulier les écoliers, dans la région d’Hebron étaient l’oeuvre d'un groupe de colons bien organisés, l'armée a indiqué que : "dès que les pacifistes seront partis, les choses se calmeront,"

Cinq pacifistes internationaux ont été attaqués samedi dernier en escortant des enfants palestiniens qui allaient à l’école dans les collines au sud d’Hebron, un pacifiste italien et un membre d’Amnesty International ont eu besoin de soins médicaux après avoir été durement frappé avec des massues.

C'est la troisième attaque contre des pacifistes dans la région de Hebron au cours du mois dernier.

Selon les rapports de police, les attaques n'étaient pas des manifestations de violence spontanées, mais plutôt l’oeuvre d'un groupe bien-organisé, dont les membres sont vêtus de noir, portent des masques de ski et s'arment de gourdins, de chaînes et des pierre.

Les colons juifs dans le secteur harcèlent depuis longtemps les habitants palestiniens. Les enfants palestiniens ont peur d’aller à l'école et beaucoup ont laissé tomber.



"Nous escortions jusqu’à l’école cinq enfants, quand cinq hommes masqués, vêtus de noir, nous ont sauté dessus. Les enfants ont commencé à courir. J'ai été renversée et frappée avec une chaîne. Je suis restée étendue, immobile pour qu’ils pensent que j’étais morte" a expliqué Kim Lamberty, une volontaire américaine du Christian Peacemaker Teams (CPT), décrivant la première attaque contre des membres de son organisation le 29 septembre.

Kim Lamberty a eu un bras et une jambe cassés. Son collègue Chris Brown a également été hospitalisé avec un poumon perforé.

La semaine dernière, des pierres ont été jetées par un groupe identique sur un volontaire seul, qui est parvenu à s’échapper indemne ".

"Jusqu’à tout récemment, nous étions soumis aux jets de pierres et aux actions spontanées, mais pas à des embuscades organisées," dit le Rabin Arik Ascherman de Rabbis for Human Rights, une organisation pacifiste israélienne qui travaille dans la région.

Les pacifistes se plaignent également de l'indifférence de la police et de l'armée au sujet des attaques.

"Nous sommes restés à attendre l’arrivée de la police pendant une demi-heure. Nous aurions pu facilement être tués, "dit Lamberty.

"Aucun suspect n'a été arrêté pourtant si les agresseurs avaient été des Arabes, ils auraient arrêté tout le village et trouvé les coupables" disait Ezra Nawi, un membre de Ta'ayush, une organisation pacifiste israélienne.


Le commandant de l'armée dans la région d’Hebron a demandé que les volontaires internationaux partent, en promettant que les soldats escorteraient les enfants à l’école sans risque.
Mais les enfants palestiniens ont peur des soldats.

"Nous ne faisons pas confiance à l'armée pour ce travail," a ajouté Nawi.
Le porte-parole de la Police, Sagi Shlomi, prétend que la police prenait les attaques très au sérieux, décrivant les attaquants comme "un groupe subversif qui a effectué de graves délits et des vols."

Le porte-parole de l'armée a confirmé que les pacifistes qui accompagnent des enfants aux écoles ne seront pas autorisés à passer, en disant que : "Dès que les pacifistes seront partis, les choses se calmeront"

"Punir la victime devient la politique normale pour l'armée et la police afin de traiter la violence et les actes criminels des colons " indiquent les pacifistes de l’International Solidarity Movement (ISM).

Source : www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Salfit

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

George Rishmawi

Même date

16 octobre 2004