Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2744 fois

Bethléem -

De retour à Al Walaja, Palestine, 12.11.2013

Par

De retour en Palestine, après quelques mois ailleurs. Être de retour est, d'une certaine manière, si facile, c'est l'endroit que je connais et que j'ai appelé "maison" pendant une longue période. Pourtant, maintenant les choses sont différentes. Je ne suis de retour que pour quelques semaines. C'est l'occasion de revoir des gens que j'aime, et d'évaluer les changements sur le terrain. La situation, et ce n'est vraiment pas une surprise, ne s'améliore pas. Entre l'annonce de milliers de nouveaux logements dans les colonies, l'avancement du plan Prawer qui vise à déposséder 40.000 Bédouins de leurs terres et maisons, un resserrement du blocus de Gaza, la situation sur le terrain laisse beaucoup de Palestiniens et leurs supporters désespérés.

De retour à Al Walaja, Palestine, 12.11.2013

Hisham (à gauche, les terres de sa famille et les oliviers menacés de déracinement) (Photo Anne Paq)
Je vais me concentrer entre autres sur la continuation de la documentation du village d'Al Walaja, autour duquel le Mur de séparation est en cours de construction. Une fois le mur terminé, le village sera totalement encerclé et coupé de la plupart de ses terres. J'y suis allée hier et j'ai découvert qu'une nouvelle route est en train d'être construite dans la vallée par les Israéliens. Certaines fondations en béton, très profondes, sont également construites à côté de cette route. Cela ressemble fort à ce que les Israéliens font normalement avant la construction de sections du mur de Séparation. Il s'agit probablement d'un "mur" de protection de cette nouvelle route.

Mais à quoi va servir cette route ? Cela n'est pas très clair... Certaines personnes disent qu'elle sera reliée à la colonie de Har Gilo pour un usage civil ou militaire. D'autres disent que c'est une voie de sortie pour le monastère de Cremisan.

Ce qui est certain, c'est que la fondation de la chaussée en béton détruit pour toujours un paysage magnifique. Quelques oliviers appartenant à la famille Al Ali, ont déjà été déracinés, et 50 autres oliviers ont été marqués pour être déracinés. Le tracé de la route est contesté par les Palestiniens car au lieu d'aller tout droit vers le checkpoint sur une route de terre existante, le tracé fait un détour et va détruire ces arbres qui appartiennent à une famille palestinienne. La largeur importante de la route est également critiquée.

Ce qui est aussi étonnant, c'est que les fondations en béton et la nouvelle route semblent être situées sur le même terrain sur lequel le comité de planification de Jérusalem a approuvé la création d'un parc national de 1.200 hectares de terres situées entre la barrière et la Ligne verte appartenant à Al Walaja.


Suite du témoignages et photos d'Anne Paq sur son blog, Chroniques de Palestine


Source : Chroniques de Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Anne Paq

Même date

16 novembre 2013