Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4340 fois

Palestine -

Déclaration de Samer Issawi, en grève de la faim depuis plus de 8 mois, sur la question de la "déportation"

Par

La déclaration suivante a été faite par Samer Issawi et postée sur sa page Facebook par son avocat Fawwaz Shloudy. Elle a été traduite de l’arabe à l’anglais par Shahd Abusalama et de l’anglais au français par Chris.

"En ce qui concerne l’offre, faite par l’occupant israélien, de me déporter à Gaza, j’affirme que Gaza fait indéniablement partie de mon pays et son peuple est mon peuple. Cependant, je rendrai visite à Gaza quand j’en aurai envie et quand je le déciderai, car elle fait partie de mon pays, la Palestine, dans lequel j’ai le droit d’aller ou bon me semble, du nord au sud. Je refuse catégoriquement d’être déporté à Gaza, car cette pratique ne fait que raviver l’amer souvenir des expulsions que notre peuple palestinien a subies en 1948 et 1967.

Déclaration de Samer Issawi, en grève de la faim depuis plus de 8 mois, sur la question de la 'déportation'

Nous luttons pour la liberté de notre pays et pour le retour chez eux de ceux qui sont réfugiés -que ce soit en Palestine ou en exil -pas pour leur ajouter d’autres déportés. Cette pratique systématique, par laquelle israel cherche à vider la Palestine de ses habitants palestiniens pour les remplacer par des étrangers n’est rien d’autre qu’un crime.

Par conséquent, je refuse d’être déporté et je n’accepterai d’être libéré qu’à Jérusalem car je sais que l’occupant israélien tente de vider Jérusalem de ses habitants pour que les Arabes deviennent une minorité.

La question de la déportation n’est plus une décision personnelle. Il s’agit au contraire d’un principe national. Si chaque détenu accepte, sous la pression, d’être déporté loin de Jérusalem, la ville finira par être totalement dépeuplée.

Je préfère mourir sur mon lit d’hôpital que d’être déporté loin de Jérusalem. Jérusalem est mon âme et ma vie. M’arracher à elle serait arracher mon âme à mon corps. Ma vie n’a pas de sens, loin de Jérusalem. Aucun endroit sur terre ne sera capable de m’accueillir comme Jérusalem. C’est donc à Jérusalem que se fera mon retour et nulle part ailleurs. Je conseille à tous les Palestiniens de s’attacher à leur terre et à leurs villages et de ne jamais céder aux désirs de l’occupant israélien. Je ne vois pas cette question comme une cause personnelle concernant Samer Issawi. C’est une question nationale, une conviction et un principe que devrait avoir chaque Palestinien qui aime le sol sacré de son pays.

Je termine en affirmant pour la millième fois que je poursuis ma grève de la faim jusqu’à la fin, soit la liberté et le retour à Jérusalem, soit le martyre ! tacher à leur terre et à leurs villages et de ne jamais céder aux désirs de l’occupant israélien. Je ne vois pas cette question comme une cause personnelle concernant Samer Issawi. C’est une question nationale, une conviction et un principe que devrait avoir chaque Palestinien qui aime le sol sacré de son pays.

Je termine en affirmant pour la millième fois que je poursuis ma grève de la faim jusqu’à la fin, soit la liberté et le retour à Jérusalem, soit le martyre ! "

Source : Palsolidarity

Traduction : Chris

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Samer Issawi

Même date

19 mars 2013