Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1792 fois

Qalqilia -

Démolition de bâtiments dans le District de Qalqilia, 26 autres à venir

Par

> IWPS@palnet.com

Vers 7:45 du matin le 24 mai dernier, les Forces de l'Occupation israélienne sont entrées dans le village de Funduq, District de Qalqilia, avec plusieurs véhicules militaires et 3 bulldozers et foreuses.
Quelques minutes plus tard, les soldats commençaient à démolir une maison et plusieurs structures agricoles entre les villages de Funduq et Hajja.

Démolition de bâtiments dans le District de Qalqilia, 26 autres à venir


Carte du Mur dans la boucle d'Ariel : Al Funduq pris au piège


La maison était en construction et devait abriter une famille. Le propriétaire, Salim Odeh, avait déjà dépensé près de 6000 Dinars jordaniens (6700 Euros) pour la maison.

Il avait stoppé la construction après avoir reçu un ordre de démolition et rempli toutes conditions pour obtenir le permis de construire de la maison, mais on lui a dit qu'il n'y avait aucune possibilité de la "légaliser" et son appel contre l'ordre de démolition a été plus tard rejeté par la Cour.

Toutes les structures étaient construites sur des terrains privés, et les propriétaires avaient essayé en vain d'obtenir des permis de construire sur leurs propres terres.

Les autorités israéliennes bloquent l'expansion des villages dans la région, qui est désignée comme le "Secteur C" selon les Accords d'Oslo, empêchant ainsi les gens de gagner leur vie ou de construire des maisons pour améliorer leurs conditions de vie à l'intérieur du village surpeuplé.

Les démolitions d'aujourd'hui font partie d'une plus grande campagne de démolition de maisons dans les villages de Funduq, Hajja et Jinsafut.

30 autres maisons, dont des maisons construites il y a plus de 20 ans et habitées par des familles avec enfants, des maisons qui sont toujours en construction, des bâtiments et des structures agricoles, un puits, une station d'essence et des ateliers, font actuellement l'objet de menace de démolition.


Le 22 février 2006, une maison en construction qui devait contenir des équipements agricoles ainsi que plusieurs appartements ont été démolis.

Le propriétaire, qui avait investi environ 200. 000 NIS (34.600 Euros), a reçu un ordre de démolition en avril 2005 et était en contact avec des avocats et l'administration militaire israélienne.

Il allait déposer une pétition contre l'ordre de démolition, mais il en a été empêché par la démolition. Quelques structures agricoles ont été démolies le même jour.


Pour plus d'informations, contactez :

Jihad Odeh 052-427-5314 (Arabe)
ou
International Women’s Peace Service 09-251-6644 (Anglais ou Arabe).

Une vidéo et des photos sont disponibles en contct l'IWPS.
L'International Womens Peace Service (IWPS) est témoin, documente et rend public les abus aux droits de l'homme et intervient pacifiquement pour les empêcher.


Pour plus d'informations, contactez :
Bureau de l'International Women’s Peace Service (IWPS) : 09-2516-644
IWPS@palnet.com
www.iwps.info

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

IWPS

Même date

24 mai 2006