Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2216 fois

Hébron -

Démolition de la maison d'Ahmed Ibrahim Assouni Abu Yousef à Halhoul

Par

À 8h, les militants des droits de l'homme ont reçu un appel des Rabbins pour les Droits de l'Homme disant que l'armée israélienne avait déjà commencé la démolition d'une maison à l'entrée d'Halhoul et qu'il était possible que d'autres maisons soient détruites.
Les trois militants se sont rendus aussitôt à Halhoul.
Quand ils sont arrivés, ils ont découvert que la démolition avait commencé à 7h et qu'il ne restait pas grand-chose de la maison.

Démolition de la maison d'Ahmed Ibrahim Assouni Abu Yousef à Halhoul


Photo : Tout ce qu'il reste de la maison Ahmed Ibrahim Assouni Abu Yousef (voir les autres photos)

De nombreux Palestiniens s'étaient rassemblés et la police des frontières israélienne protégeait efficacement les 2 pelleteuses Caterpillar.

La maison appartenant à Ahmed Ibrahim Assouni Abu Yousef était encore en construction. Il avait obtenu touts les autorisations de la municipalité d'Halhoul mais l'armée a déclaré qu'elle était située trop près de la route menant à Bethléem.
En fait, elle était construite à plus de 400 mètres de la route.


Le propriétaire a demandé aux Shabbab (les jeunes palestiniens) de ne pas jeter des pierres et qu'ils s'éloignent de l'armée. Les militants des droits de l'homme se sont installés dans la maison voisine qui est également menacée de démolition où ils ont filmé.

Cette maison appartient à Sayeed Abu Yousef.
L'armée a ordonné l'arrêt de la construction il y a un mois. Il y a au moins deux autres maisons en construction qui ont reçu des avertissements de l'armée.

Les jeunes palestiniens ont érigé un barrage routier pour ralentir le départ des Forces de l'Occupation Israélienne. Les soldats n'ont pas tenté de démolir d'autres maisons mais lorsqu'ils ont tenté de partir, ils ont été accueillis par une pluie de pierres.

Ils ont répondu en tirant à balles réelles, avec des balles de caoutchouc et à la mitrailleuse.

L'une des voitures des journalistes a bloqué la route, empêchant les pelleteuses de passer. Les soldats ont eu beaucoup de difficultés à la bouger.

Deux Palestiniens ont été blessés et évacués en ambulance. L'un a été touché par deux balles de caoutchouc : l'une au front et l'autre dans la jambe. L'autre s'est effondré.

Les Rabbins pour les Droits de l'Homme ont des avocats qui travaillent pour faire appel de ces orders de démolitions mais dans le premier cas, il était trop tard.

Source : http://www.palsolidarity.org/main/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

ISM

Même date

20 mars 2007