Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 726 fois

Bethléem -

Démolitions de maisons palestiniennes et installation de mobile-homes coloniaux dans le gouvernorat de Bethléem aujourd’hui – L’annexion n’a jamais cessé depuis 1948

Par

Alors que les soldats israéliens poursuivent le déracinement et la destruction des arbres palestiniens appartenant aux villageois de Kisan, à l'est de Bethléem, au sud de Jérusalem en Cisjordanie occupée, des colons israéliens commencent à installer des mobile-homes dans le secteur pour préparer un nouvel avant-poste illégal.

Démolitions de maisons palestiniennes et installation de mobile-homes coloniaux dans le gouvernorat de Bethléem aujourd’hui – L’annexion n’a jamais cessé depuis 1948

Installation de mobil-homes par l'occupation sur des terres volées aux Palestiniens
(image d'archive)

Hasan Breijiyya, le chef du bureau de Bethléem de la Commission de résistance au mur et à la colonisation, a déclaré que les colons avaient installé plusieurs mobile-homes et commencé à préparer les infrastructures de leur nouvel avant-poste illégal.

Breijiyya a ajouté qu'Israël se préparait à étendre la colonie Ibei HaNahal, qui a été construite sur des terres palestiniennes privées volées.

Ibei HaNahal fait partie du bloc colonial de Gush Etzion, au sud de Bethléem et au nord d'Hébron.

Il convient de mentionner que le village de Kisan est habité par environ 800 Palestiniens, et a déjà perdu la moitié de ses terres (2 kilomètres) au profit des colonies illégales d'Israël.

(Source : IMEMC)

---------

Des bulldozers israéliens ont démoli ce matin 20 juillet une maison du village de Khader à Bethléem, qui appartient à la famille Sbeih.

Iyad Issa, un ingénieur de la municipalité d'Al Khader, a déclaré à QNN que la maison démolie appartient à Muhammad Mustafa Sbeih et qu'elle est située en face de la source Masour dans les zones classées (c) selon les accords d'Oslo.

Il a ajouté que les autorités israéliennes avaient informé la famille du plan de démolition, ce qui a poussé Muhammad Sbeih à faire appel devant un tribunal israélien, mais il a été choqué que la démolition ait été effectuée aujourd'hui.

L'armée israélienne a démoli cette année plusieurs structures palestiniennes dans le village d'Al Khader. Elle a également émis des dizaines d'ordres de démolition et confisqué des centaines de dounams pour agrandir la colonie.


(Source : Quds News Network)



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même auteur

ISM-France et agences

Même date

20 juillet 2020