Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4309 fois

Qalqilia -

Démolitions de maisons : un adolescent traîné par le cou par les soldats

Par

Sarah est une militante d'ISM. Son nom a été changé.

Lundi 5 décembre, à Azzun, dans le district de Qalqiliya, une usine de pierre a été détruite à 6h du matin. Le propriétaire, Hussain Anam, nous a expliqué que la fabrique a été construite il y a 3 ans, mais qu'il n'a appris la démolition que lorsque le bulldozer est arrivé ce matin. L'ordre de démolition dit que l'usine a été construite sans permis. Le bulldozer était accompagné de 15 jeeps et de 50 soldats. L'usine employait 10 ouvriers, qui demandent, "Où allons-nous travailler maintenant ?"

Démolitions de maisons : un adolescent traîné par le cou par les soldats

A Arab an-Ramadin al-Janubi, deux maisons ont été démolies vers 7h30 le même matin. La démolition a été exécutée 2 bulldozers et 50 soldats.

La première maison appartenait à la famille Shaour, et elle a pu être bâtie grâce aux dons des 320 habitants du village. Et aujourd'hui, l'armée d'occupation a expulsé la famille de sa famille, violemment. Un soldat a agrippé un des fils au cou pour le trainer hors de la maison. Il en porte encore les traces.

Photo

La famille a reçu le premier avis de démolition il y a 2 semaines, puis un autre il y a 3 jours. Elle est composé de 8 enfants et de leurs parents. La seule chose qu'elle a pu sauver est le lit médical de la grand-mère, qui a vu la démolition de la maison de son fils depuis son lit, sans pouvoir bouger.

Photo

Après la première démolition, les soldats ont poursuivi leur sale besogne. La maison suivante sur la liste fut la maison de Mohammed et de ses 5 enfants. Mohammed avait reçu un ordre de démolition il y a 10 ans, et aujourd'hui l'armée israélienne a mis sa menace à exécution.

Il se demande maintenant, "Où allons-nous dormir ce soir, moi et mes enfants ?" Tous leurs biens, dont un réfrigérateur, un poste de télévision et un canapé gisent sous les décombres de sa maison de 8m sur 10.

"Toutes les affaires que nous avons accumulées pendant ces dix ans, les souvenirs de la famille, les photos, nous avons tout perdu," dit Mohammed en pleurant.

Dans ces deux démolitions, les soldats n'ont même pas laissé les familles sauver leurs meubles, les appareils électriques ou leurs vêtements. Deux familles qui n'ont plus d'endroit dont elles peuvent dire, "c'est ma maison".

Photo

D'autres photos du nettoyage ethnique en action ici.


Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

Sarah

Même date

7 décembre 2011