Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5389 fois

Gaza -

Des blessés interdits d'accès

Par

Vendredi dans la nuit, les ambulances du Croissant rouge à Jabaliya ont récupéré de nombreuses victimes d'inhalation de fumées : une étrange fumée chimique qui saisit les poumons et le passage de l'air, et suffoque les victimes. Beaucoup de personnes âgées ont été récupérées au cours des tournées, et un bébé de trois mois a été déposé porté par sa mère en pleurs.

Des blessés interdits d'accès

Au moins, au moins avons-nous pu les atteindre. Un régulateur palestinien du Croissant rouge a reçu ce qu'il dit être des centaines d'appels venus de la seule zone nord de Gaza, qui ont été laissés sans réponse puisque ces secteurs sont sous occupation militaire israélienne.

Un aperçu de quelques cas qu'une ambulance a pris durant 6 courtes heures :

Photo 1 : Abu Sheradha, 60 ans,avec sa femme il a été trouvé piégé dans sa maison à l'est de Jabaliya, cerné par des soldats israéliens, et pendant trois jours, il n'a pas pu prendre les médicaments pour le diabète et l'hypertension dont il a besoin.

Photo 2 : Souad, 35 ans, touchée au bras droit et au bras gauche ainsi qu'au côté gauche de l'abdomen. Ses trois petits-enfants ont été tués et la maison de la famille a été démolie par un tank de l'armée israélienne qui a bombardé la maison à l'est de Jabaliya, a dit sa famille.

Photos 3 et 4 : Ahmed, 63 ans, un parmi au moins 4 personnes âgées enfermées dans leur maison, sous la menace d'un fusil, par les soldats israéliens qui ont envahi le secteur est de Jabaliya.

Photo 5 : Avec une parente, Sahfia, 60 ans, touchée au poignet et au tibia et frappée au visage. Son mari a été tué par les soldats de l'armée israélienne et son corps est toujours dans la maison qu'ils ont fuie, a-t-elle dit.

Photo 6 : Safhia, terrifiée, en état de choc par l'épreuve d'être enfermée dans sa maison et maltraitée par les soldats israéliens.

Photo 7 : Une femme âgée, cas d'inhalation de gaz, Jabaliya.

Photo 8 : Blessures légères : un doigt cassé, par le souffle d'un missile dans son jardin, à l'est de Jabaliya.

Photo 9 : Cas d'inhalation de gaz, Jabaliya.

Photo 10: Accouchement d'une femme enceinte en direction de l'hôpital ; beaucoup de femmes sont entrées en travail prématurément, un résultat, disent les médecins, du stress et de l'angoisse sous les bombardements. Les vitres de l'ambulance ont été brisées par le souffle d'un missile qui a atterri à moins de 100 mètres de l'ambulance.

Photo 11 : Un adolescent sévèrement blessé par le tir d'un missile, secteur de Jabaliya.

Photos 12 et 13 : Transfert à l'hôpital Shifa, pour des soins intensifs.

Photo 14 : Extrusion de matière cérébrale , résultat du tir d'un missile sur une maison, Jabaliya.

Photo 15, ci-dessus : Un bébé retrouvé à Attattra, au nord ouest de Gaza, où les paramédicaux estiment à des centaines le nombre d'appels pour retrouver les blessés et les morts qui ont été ignorés à cause des troupes d'occupation israéliennes dans le secteur.

En dépit des Conventions de Genève, le personnel médical ne peut pas atteindre les blessés, dont beaucoup d'entre eux sont grièvement blessés et vont mourir à cause de l'interdiction de l'accès médical. Ce bébé, tué dans une explosion, a ensuite été écrasé par un tank israélien, selon le personnel de secours qui a finalement retrouvé le corps. |

[photos : Mohammed, de Khan Younis]

Source : In Gaza

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Eva Bartlett

Même date

12 janvier 2009