Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2232 fois

Naplouse -

Des colons brûlent 300 oliviers palestiniens dans le village de Tel, près de Naplouse

Par

Le lundi 27 août à 14h, Moshe Zohar, un colon israélien et sept membres de sa famille sont sortis de leur maison construite illégalement près de la colonie de Qadumim, et ont mis le feu à environ 300 oliviers palestiniens.
La famille Zohar vit dans une maison qui a été construite illégalement il y a trois ans en même temps qu'une tour d'observation de l'armée sur les terres du village de Tel.

Il y a un an et demi, la Cour Suprême israélienne a statué que les colons de Qadumim ne devaient pas s'intaller sur les terres de Tel et que la famille Zohar devait quitter sa maison.

Près d'un millier de colons ont débarqué et ils ont réussi à résister aux tentatives de l'armée pour expulser la famille Zohar et depuis, elle vit toujours là.

Quand les militants internationaux des droits de l'homme sont arrivés dans le village hier, le 29 août, les villageois nous ont dit que cette famille était à l'origine de tous leurs problèmes.

Ils nous ont raconté que lorsqu'il ont vu la fumée depuis le village, le sheikh local a lancé un appel par le mégaphone de la mosquée, appelant la population à venir éteindre le feu et empêcher d'autres agressions des colons.

A peu près, 150 villageois sont venus mais ils ont été repérés par la tour d'observation de l'armée et lorsqu'ils sont arrivés, de nombreux soldats les attendaient.
Les soldats n'ont rien fait aux colons, ils n'ont rien fait pour éteindre le feu.
Les colons sont partis quand les villageois sont arrivés et les soldats sont restés là à regarder les villageois se battre contre le feu.
Les oliviers brulés appartiennent à une vingtaine de familles différentes.

Mais l'agression ne s'est pas arrêtée là !

La famille Zohar a ensuite trouvé un berger palestinien, un homme de la région d'Hebron qui avait amené ses moutons dans la région de Naplouse pour trouver facilement de l'herbe verte et de l'eau.

Avec leurs couteaux posés au-dessus de ses poignets et ils lui ont dit que s'il restait là, ils lui couperaient les mains avant de le tuer. Ils ont volé tous ses moutons (il en avait une vingtaine) avant de partir.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

ISM

Même date

30 août 2007