Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4345 fois

Naplouse -

Des colons et l'armée israélienne s'emparent d'une terre à Kufr Qaddoum

Par

Le 6 février 2012 à 14h, deux jeeps de l'armée et une jeep de la police, étaient toujours à Kufr Qaddoum, tandis que les colons illégaux avaient quitté les lieux de la violente incursion d'aujourd'hui. Abu Ashraf, qu'on voit sur la photo trainé par des soldats israéliens, est à l'hôpital local pour soigner ses blessures à la tête et aux poignets. Suite aux coups portés par des soldats, il a une blessure ouverte sur le côté gauche du front et des ecchymoses. Ayant eu les mains menottées avec des liens en plastique, il a également des ecchymoses aux poignets.

Des colons et l'armée israélienne s'emparent d'une terre à Kufr Qaddoum

Yaqoub Ishtawi (Abu Ashraf) défendait la terre de sa famille, envahie par des colons des colonies illégales voisines qui l'ont attaqué. Les colons ont commencé à labourer sa terre sous la protection de l'armée israélienne.

Une femme de 60 ans a été blessée elle aussi dans l'invasion violente de l'armée à Kufr Qaddoum, les soldats lui ont tordu un bras.

Ils sont tous les deux en soins à l'hôpital.

Contexte

Dimanche 5 février, les habitants de Kufr Qaddoum, à l'ouest de Naplouse, ont remarqué plusieurs soldats et colons illégaux sur leurs terres, en train de comploter sur la manière dont ils pourraient voler la terre du village. A leur arrivée, des activistes d'ISM ont eu la confirmation qu'en effet, les colonisateurs projetaient l'action pour aujourd'hui 6 février.

Tôt ce matin, plus de 20 soldats et colons sionistes sont descendus sur les terres de Kufr Qaddoum depuis la colonie Qadoumim, ont arrêté un villageois, Abu Ashraf, et l'ont traîné hors de la terre. Puis les colons ont commencé à travailler la terre, en présence de l'armée.

Photo

L'armée et les colons illégaux collaborant étroitement, la route principale dont le village exige la réouverture lors de ses manifestations pacifiques hebdomadaires, a été elle aussi saisie, pendant que les colons sionistes plantent en ce moment des arbres dans la terre qu'ils viennent de labourer sous la protection de l'armée d'occupation.

Tous les vendredi, Kufr Qaddoum manifeste pacifiquement pour la réouverture de sa route principale. Le 21 janvier, le village a réussi à repousser les forces de l'occupation israélienne pour la deuxième semaine d'affilée.

Kufr Qaddoum est encerclé par des colonies juives israéliennes, illégales selon le droit international, les accords d'Oslo de 1993 et même, dans certains cas, selon le droit israélien lui-même.

Le vol de près des 2/3 des terres, associé à ces colonies (1100ha sur les 1900ha que possédaient le village avant 1967), combiné avec le mur d'apartheid et le bouclage des multiples points d'accès au cours des 12 années passées, ont étranglé l'économie locale et poussé des membres de la communauté à partir (source : POICA et Land Resource Center).

En 2003, pendant la Deuxième Intifada, l'armée israélienne a fermé la route principale qui mène au village, doublant le temps de trajet pour Naplouse. Après six ans de bataille juridique et malgré une décision de cour favorable aux droits des villageois - non appliquée - le Comité populaire de Kufr Qaddoum a décidé de prendre l'affaire en main avec une série de protestations hebdomadaires qui ont débuté en juillet 2011.

Les organisateurs sont en train d'élaborer les prochaines démarches et actions au vu de l'invasion sioniste de leurs terres et appellent la communauté palestinienne et internationale à soutenir leur village et la Palestine contre l'occupation israélienne.

Photo

Photo


Voir les photos prises par Ayman Nubana, les villageois de Kufr Qaddom est ISM ici.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

ISM

Même date

7 février 2012