Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2257 fois

Naplouse -

Des colons incendient des terres palestiniennes à Burin, près de Naplouse

Par

De nombreux hectares de terre ont été brûlés dans le village de Burin, le jeudi 30 Octobre, dans ce qui semblait être un incendie volontaire allumé par des colons de la colonie voisine de Bracha.
L'attaque a eu lieu vers 14h alors que des agriculteurs palestiniens et des internationaux récoltaient les olives à proximité. L'incendie s'est rapidement étendu le long du bord de la route qui mène à la colonie de Bracha – une route réservée aux Israéliens.

Les sapeurs-pompiers de Burin ont été prompts à réagir à l'incendie, mais ils ont été retardés car ils ne pouvaient entrer sur une route réservée aux Israéliens sans la permission des autorités israéliennes.

Arrivés sur les lieux, les pompiers ont pu contenir le feu au bout de quinze minutes, avec l'aide des agriculteurs. Environ 20 oliviers ont été endommagés dans l'incendie, mais de nombreux arbres ont été sauvés grâce au fait que la terre était humide en raison des dernières pluies.

Les agriculteurs pensent que l'incendie criminel était une réponse directe à leur présence sur leurs terres, et certains ont suggéré qu'il pouvait s’agir de manœuvres d’intimidation. Plusieurs jeunes colons étaient présents sur les lieux alors que l'incendie était maitrise, mais ils ont nié tout rôle dans l'incendie.

Au lieu de cela, les autorités israéliennes ont informé les agriculteurs que les jeunes colons avaient affirmé que les militants internationaux aidant à la récolte des olives avaient allumé l’incendie. Il est évident que ces allégations n’étaient pas plausibles, même pour les autorités israéliennes, qui n’ont interrogé que les jeunes colons.

Les terres autour de la colonie illégale de Bracha sont noires – un témoignage des innombrables incendies allumés auparavant. Cette stratégie est utilisée par des colons non seulement pour priver les agriculteurs palestiniens de leurs olives, amandes et autres fruits – ce qui les touche économiquement, mais aussi pour faire peur aux agriculteurs et tenter de casser les liens datant de plusieurs générations avec la terre, ce qui rend la terre plus facile à annexer.

Pour cette raison, de nombreux agriculteurs palestiniens de Burin considèrent la cueillette des olives annuelle comme vitale, non seulement pour récolter les olives qui n'ont pas été volées ou brûlées par les colons, mais aussi pour leurs affirmer leur propriété des terres.

Cet incendie n’est que la plus récente des attaques des colons de Bracha et d’Yitzhar contre le village de Burin. Ali Eid, le maire de Burin, estime qu'au moins 50% des oliviers de Burin ont été brûlés par des colons rancuniers. Il a ajouté que des incendies criminels se produisaient au moins une fois par mois.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

ISM

Même date

31 octobre 2008