Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3413 fois

Jérusalem -

Des colons occupent une pièce dans une maison palestinienne à Ras al-Amoud, ou l'application du "droit au retour" pour les Juifs

Par

Suite à une décision d'un tribunal sioniste, des colons juifs se sont installés hier dans une pièce de 15m² de la maison de la famille palestinienne Hamdallah, à Ras al-Amoud, dans le quartier Silwan, à Jérusalem-Est occupée. La famille Hamdallah va devoir vivre avec un groupe d'intrus dans sa propre maison, leurs allées et venues, la présence des gardes qu'ils auront appointés, et vraisemblablement leurs provocations et les incidents qu'ils ne vont pas manquer d'organiser, pour faire de leur vie quotidienne un tel enfer que de guerre d'usure lasse, elle décide de partir.

Des colons occupent une pièce dans une maison palestinienne à Ras al-Amoud, ou l'application du 'droit au retour' pour les Juifs

La maison Hamdallah est un lieu stratégique pour la municipalité sioniste de Jérusalem occupée ; elle jouxte Ma'ale Zeitim A, une colonie de 50 appartements qui a été terminée en 2003, et Ma'ale Zeitim B, 60 appartements terminés l'année dernière. La troisième phase, Ma'ale Zeitim C, avec 20 autres appartements, est prévue remplacer la maison palestinienne. Tant que la famille Hamdallah reste dans sa maison, le projet du chef colon Irwin Moskowitz ne peut pas aboutir.

Photo
La situation de la maison Hamdallah, encerclée par des colonies sionistes


La famille Hamdallah vit dans sa maison depuis 1952, date à laquelle elle a acheté la terre à la famille al-Ghoul. Irwin Moskowitz affirme avoir acheté la terre en 1990 à des groupes juifs orthodoxes qui disent l'avoir achetée avant 1948.

Photo
La famille Hamdallah chez elle (photo Michal Fattal/Ha'aretz)


En 2005, une décision juridique a statué que le famille devait évacuer les pièces construites après 1989, d'où l'installation des intrus, hier 2 septembre, dans une pièce, avec jouissance d'une partie de la cour.

Photo
L'installation des occupants (photo Afif Amira/Wafa)



Voir d'autres photos sur Wafa.news.

Sources : Settement Watch East Jerusalem, Ha'aretz, Ma'an News.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

ISM-France

Même date

3 septembre 2012