Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1599 fois

Hébron -


Des colons s’emparent de la maison palestinienne Rajabi et y installent leurs affaires malgré une décision du tribunal (vidéos)

Par

27.07.2017 – Le lendemain de l’attaque d’une maison à Hébron, des colons ont commencé à y transporter leurs meubles mercredi 26, en dépit d’une décision de la cour israélienne qui a statué qu’ils n’étaient pas autorisés à entrer dans l’immeuble.
Les résidents de la maison Abu Rajab, cité dans la Vieille Ville d’Al-Khalil-Hébron, près de la Mosquée Ibrahimi, sont engagés depuis plusieurs années dans une bataille juridique avec des colons israéliens, après que le Premier ministre israélien Netanyahou a déclaré son intention d’encourager l’établissement d’une nouvelle colonie à cet endroit, qui s’appellerait Beit Hamachpela.


Des colons s’emparent de la maison palestinienne Rajabi et y installent leurs affaires malgré une décision du tribunal (vidéos)

La famille palestinienne autochtone expulsée de chez elle pour que s’y installent des colons sionistes venus de partout sur la planète.
Toutefois, les autorités israéliennes n’ont pas donné l’autorisation d’établir la colonie aux motifs que les colons n’ont pas fait la preuve du prétendu achat de la maison palestinienne et que les Palestiniens accusent les colons d’avoir fabriqué des faux documents.

Mardi 25, des colons escortés par des soldats israéliens ont donné l’assaut à l’immeuble pour tenter de s’en emparer.

Hazem Abu Rajab al-Tamimi, résident de la maison, a dit à Ma’an que les colons israéliens ont une nouvelle fois tenté d’attaquer la maison mercredi matin mais qu’ils ont été repoussés par la famille Abu Rajab.

Un peu plus tard, toutefois, les colons ont envahi les deuxième et troisième étages de l’immeuble, en plus du premier niveau, où vit la famille palestinienne.

Al-Tamimi a dit que les soldats israéliens ont menacé de l’arrêter, ainsi que ses frères, lorsqu’ils essayaient de protéger leur maison, comme le montre une vidéo de l’ONG palestinienne Human Rights Defenders où l’on voit des soldats empoigner les membres de la famille Abu Rajab pendant que de jeunes colons goguenards regardent la scène en chantant bruyamment.

Un reporter de Ma’an sur les lieux a vu les colons israéliens transportant leurs meubles et affaires dans la maison sous la protection armée des forces israéliennes qui ont été déployées autour de la maison et l’ont transformé en zone militaire fermée.

Photo

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré à Ma’an qu’il allait étudier l’affaire.

Les colons israéliens ont affirmé qu’ils ont acheté la maison à ses propriétaires, cependant les propriétaires palestiniens ont poursuivi les colons en justice et les ont accusés d’avoir fait de faux documents pour voler la maison ; al-Tamimi l’a dit mercredi que les allégations des colons étaient « pures fabrications et mensonges. »

La maison de la famille Abu Rajab est constituée de trois étages. Al-Tamimi a dit que la cour israélienne a décidé que tant que l’affaire était devant les tribunaux et qu’aucune décision juridique n’était prise, personne ne pouvait pénétrer dans les deuxième et troisième étages de la maison.

Le tribunal a également décidé de maintenir la maison sous la « protection » de l’armée israélienne et de l’Administration civile israélienne, a-t-il dit. Les médias en hébreu ont entre temps rapporté que Netanyahou avait nommé des coordinateurs militaires pour négocier avec les colons et les évacuer.

Photo
A peine les Palestiniens expulsés de chez eux, la famille de colons s’installent dans leurs meubles.


Al-Tamimi a dit que les colons ont choisi d’ignorer la décision de la cour, ajoutant que « ils ont même refusé de se conformer à la décision de leur Premier ministre. »

« La longue bataille juridique sur la propriété du bien n’est pas encore finie mais ça n’a pas empêché les colons de l’envahir, » a déclaré mardi l’ONG israélienne Peace Now, qui surveille l’activité coloniale.

« L’établissement d’une nouvelle colonie à cet endroit entravera gravement la liberté de circulation des Palestiniens et ajoutera des tensions dans le secteur, » dit le communiqué, qui exige que le gouvernement ordonne l’évacuation immédiate des colons.

(…)

Note ISM-France : La maison Rajabi est située au centre-ville d’Al-Khalil, où 800 colons sionistes venus des quatre coins du monde (protégés par environ 2000 soldats et policiers israéliens) très agressifs essaient par tous les moyens de faire partir du quartier les 30.000 palestiniens autochtones.

La maison (qui peut abriter une 40ne de familles) est située à côté de la mosquée Ibrahimi et au bord d’un petit vallon, où vivent plusieurs familles palestiniennes qui y cultivent quelques oliviers, arbres fruitiers et des légumes.

Juste en face se trouve la colonie sioniste Kyriat Arba.

Depuis 2007, les colons cherchent à s’emparer définitivement de la maison Al-Rajabi et petit à petit, de tout le vallon, pour faire le lien avec la colonie Kyriat Arba et relier ainsi ces deux parties stratégiques de la vieille ville d'Al-Khalil.


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Maan News/ISM-France