Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3029 fois

Jérusalem -

Des colons s'emparent de trois appartements à Silwan

Par

06.05.2015 - L'organisation coloniale "Ateerat Cohen" s'est emparé ce mercredi matin très tôt de trois appartements appartenant à la famille Abu Nab dans le "quartier du milieu" à Silwan sous le prétexte qu'ils appartenaient à des juifs avant 1948. Une vingtaine de colons, soutenus et protégés par des éléments des Forces spéciales ont donné l'assaut au "Quartier du milieu" et sont parvenus à l'immeuble de la famille Abu Nab en passant par l'avant-poste colonial adjacent à l'immeuble connu sous le nom de "Maison du Miel".

Des colons s'emparent de trois appartements à Silwan

Les colons ont ouvert la grille principale de l'immeuble puis ont fracturé les portes des appartements à l'aide d'outils spéciaux en profitant de l'absence des propriétaires, qui étaient absents depuis la veille (mardi après-midi) pour aller voir leurs frères qui vivent sur les terres de 1948.

Pendant l'effraction et la mainmise, du personnel de la famille Abu Nab et quelques voisins ont affronté les colons et il y a eu des bagarres entre les colons et les résidents après que les colons ont tenté de fermer les fenêtres des appartements en passant par le toit-terrasse de l'immeuble de la famille Rajabi, mais les habitants locaux les en ont empêché. Les colons ont riposté en pulvérisant du spray au poivre sur les locaux.

Les voisins ont expliqué qu'ils ont appelé les propriétaires des appartements (Ahmad et ses frères Mohammad et Naser) et ils ont confirmé qu'ils étaient sur le chemin du retour mais lorsqu'ils étaient à l'entrée du village, une patrouille israélienne les a stoppés et les a interrogés, et c'est à ce moment là que les voisins ont perdu le contact avec eux.

La famille Abu Nab vit depuis 1968 dans les appartements confisqués. Quinze personnes constituent les familles, dont la moitié sont des enfants. La famille loue les appartements à la famille Abdel Razeq mais l'organisme colonial prétend que l'immeuble était une synagogue juive avant 1948 et que la famille a modifié la nature de l'ancien immeuble en ajoutant un bâtiment. En 2002, les colons ont demandé à avoir l'immeuble, sous le prétexte que la famille Abu Nab n'est plus "locataire protégé" après avoir construit un ajout ; ils ont aussi demandé que le nouvel bâtiment soit démoli et qu'un loyer soit payé aux colons.

Les organismes coloniaux (Elad et Ateerat Cohen) ont récemment multiplié les vols de résidences à Silwan de plusieurs façons (falsification de documents, faux achat et vente). Le nombre d'avant-postes coloniaux à Silwan est maintenant de 39, dont 6 dans le "Quartier du milieu", 28 dans les quartiers Wadi Hilweh et Baydoun, 2 dans le quartier Al-Farouk, 1 à Ras Al-Amoud, 1 à Al-Thori et 1 avant-poste et 1 colonie à Wadi al-Rababa.


Voir les photos sur le site Wadi Hilweh Information Center.


Source : Wadi Hilweh Information Center

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Wadi Hilweh Information Center

Même date

7 mai 2015