Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2447 fois

USA -

Des dockers californiens refusent de décharger un navire israélien pour protester contre l’occupation, le blocus et l’attaque de la flottille

Par

> bnc.europe@bdsmovement.net

Michael Deas est le coordinateur européen du BDS Movement

Dimanche, les ouvriers du port d'Oakland en Californie ont refusé de décharger un navire israélien suite à une énorme ligne de piquetage composé d’ouvriers et du public et à l'adoption d'une motion présentée par la section locale de l’International Longshore and Warehouse Union qui a condamné l'attaque de la flottille de la liberté et le blocus de Gaza. Le Zim Shenzhen, exploité par la société israélienne Zim Lines, n’a pas pu être déchargé pendant vingt-quatre heures.

Pas de greffon vidéo disponible...

«Nous voulons vous envoyer le message clair que si vous commettez des actes de piraterie en haute mer; si vous allez attaquer des civils et les tuer de sang-froid, du genre exécution, si vous assiégez la bande de Gaza, si vous construisez un mur d'apartheid ; nous n’aurons pas, ici dans cette ville, l'honneur de votre commerce israélien.", a déclaré Jack Heyman, le membre du Conseil exécutif d’ILWU Local 10.

Les dockers syndiqués ont refusé de franchir une ligne de piquetage composée de 700 ouvriers et des militants sociaux et locaux, en citant des problèmes de santé et de sécurité.

Selon les termes du contrat d’ILWU avec les autorités portuaires, un arbitre a été convoqué sur le site qui a ensuite confirmé la légalité du refus des dockers de franchir la ligne, et l’entreprise portuaire a été obligée d'annuler l’équipe et de renvoyer les ouvriers chez eux.

Plus de 700 ouvriers et gens de conscience s’étaient réunis à l'aube sur le quai 58 du port d'Oakland dimanche matin, en chantant "Free, Free Palestine, ne franchissez pas la ligne de piquetage," et "Une blessure à quelqu’un, c’est une blessure à tous, faites tomber le mur de l'apartheid." L'action a réussi à annuler la première équipe. Les militants sont revenus plus tard dans l'après-midi quand une deuxième équipe de dockers devait commencer le travail. L'arrivée du navire a été retardée de deux heures.

"Nous comprenons ce que signifie la solidarité internationale - ce n'est pas une promesse vide de sens. Vous devez être prêt à donner quelque chose et nous avons renoncé à une journée de salaire aujourd'hui", a déclaré Clarence Thomas, un member d’ILWU.

Le piquet de grève réussi est une réponse à un appel lancé par le mouvement syndical palestinien appelant à des mesures concrètes et efficaces pour bloquer le commerce maritime israélien en réponse au massacre des travailleurs humanitaires et des militants à bord de la Flotille de la «Liberté» (1).

«Nous, les travailleurs et le peuple de Palestine souffrons sous l'oppression de l'occupation israélienne de notre terre et de notre peuple. Cette occupation a commencé il y a longtemps, c’est la plus longue occupation de l'ère moderne. Votre action est aujourd'hui une étape importante dans la solidarité internationale des honnêtes et courageux travailleurs et syndicalistes américains», a déclaré Manawell Abdul-Al, le porte-parole de Fédération Générale des Syndicats Palestiniens.

Les dockers suédois et norvégiens ont annoncé en début de mois qu’ils effectueraient un blocus d’une semaine de tous les navires et produits israéliens. Les blocus devraient commencer demain.

L'action est vue par les observateurs comme un signe supplémentaire du renforcement du mouvement mondial pour une campagne de boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël jusqu'à ce qu'il se conforme au droit international et aux droits des Palestiniens.

Le groupe de rock américain, les Pixies et des artistes britanniques comme Klaxons et Gorillaz ont tous récemment annulés des spectacles prévues en Israël [2].

Conad et COOP, les deux plus grands supermarchés dl'Italie, ont récemment annoncé qu’ils ne s’approvisionneraient plus chez Agrexco, une entreprise d’exportation appartenant en partie à l’Etat d’Israël. [3].



[1] www.bdsmovement.net/?q=node/712

[2] http://www.ft.com/

[3] http://www.stopagrexcoitalia.org/


NOTES
1. La Police a assisté au piquet de grève et n’a procédé à aucune arrestation

2. En 2005, la société civile palestinienne a publié un appel pour une campagne de de boycotts, de désinvestissements et de sanctions contre Israël jusqu'à ce qu'il se conforme au droit international et aux droits des Palestiniens.. Plus d’informations : www.bdsmovement.net

CONTACTS

Michael Deas
bnc.europe@bdsmovement.net
+447794678535/+447748874987

Jack Heyman
jackheyman@comcast.net


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Boycott

Même date

21 juin 2010