Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3004 fois

Naplouse -

Des histoires de Burin pendant la récolte des olives

Par

Témoignages de l'équipe Naplouse d'ISM.



Lundi, trois Palestiniens cueillaient les olives à Burin. Leur oliveraie est située dans une zone très exposée, juste entre une colonie illégale, un checkpoint militaire et un centre de détention sécuritaire. Un groupe d'activistes d'ISM les a accompagnés, comme présence protectrice.

Des histoires de Burin pendant la récolte des olives

Voici quelques-unes de leurs histoires :
Ali, 10 ans : "L'armée n'arrête pas de venir dans notre école et de nous tirer des grenades lacrymogènes dessus. Une fois, un garçon s'est évanoui et a été emmené à l'hôpital. Des enfants pleurent et crient."

Photo


Abu Ali, 40 ans (ci-dessus) : "Les colons des colonies alentours (Arusat, Bracha et Itzhar) nous attaquent pendant que nous cueillons les olives. Nous avons besoin de militants internationaux pour nous aider à aller sur nos terres et voir les problèmes auxquels sont confrontés les Palestiniens. Nous ne voulons pas que nos enfants vivent ce que nous avons vécu.

Photo


Tarek, 24 ans (ci-dessus) : "Nous les jeunes, les soldats nous arrête au checkpoint, à l'entrée du village de Burin. Ils nous demandent de descendre de voiture. Si l'un de nous n'obéit pas à leurs ordres, ils le frappent. Il arrive qu'ils nous obligent à nous déshabiller. Même en présence d'autres personnes."

Tarek nous dit également qu'il a perdu ses deux frères. L'un a été tué à 16 ans par une balle dans la tête, tirée par un soldat israélien.

Photo
Le centre de détention d'Huwwara, à la sinistre réputation, près de Naplouse


Le centre de détention sécuritaire proche (photo ci-dessus) est tristement célèbre pour sa violence et Tarek et Abu Ali y ont été tous les deux emprisonnés.

Addameer (l'association de soutien aux prisonniers et aux droits de l'homme) a écrit que depuis l'occupation israélienne de 1967 en Cisjordanie occupée, Israël a détenu plus de 650.000 Palestiniens.

Tarek raconte que pendant sa détention, lui et un autre prisonniers ont été réveillés en sursaut en pleine nuit par deux chiens agressifs que les gardiens venaient de faire entrer dans leur cellule. Tarek a été grièvement mordu par les chiens et il a dû par la suite subir une intervention chirurgicale.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

ISM

Même date

17 octobre 2014