Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2153 fois

Egypte -


Des journalistes égyptiens : « Désolés, Palestine, nous sommes gouvernés par un sioniste. »

Par


09.12.2017 – Des journalistes égyptiens ont protesté jeudi soir en face du syndicats des Journalistes au Caire pour s’opposer à la décision du président US Trum de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et de déplacer l’ambassade US de Tel Aviv.


Des journalistes égyptiens : « Désolés, Palestine, nous sommes gouvernés par un sioniste. »

Plusieurs personnalités ont pris part à la manifestation, dont l’ancien candidat à la présidence Hamdeen Sabahi, le militant pour les droits de l’homme Tariq Al-Awadhi ainsi que des représentants du Mouvement Kefaya, du Mouvement des Jeunes du 6 Avril et Al-Dustour.

Les manifestants ont exigé que les autorités coupent les liens avec l’entité sioniste, expulse l’ambassadeur israélien au Caure et ferme l’ambassade israélienne.

Condamnant les gouvernements arabes, les manifestants ont chanté : « Les dirigeants arabes sont des lâches… la résistance ou la trahison » et « A bas les collaborateurs ».

Dans une démarche courageuse, ils ont critiqué la réponse du président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi à la décision de Trump en disant : « Désolés, Palestine, nous sommes gouvernés par un sioniste ».

Les forces de police ont encerclé les manifestants en utilisant des barrières de fer tandis que la police anti-émeute était positionnée non loin pour s’assurer que la manifestation ne se déploierait pas.

Amr Badr, membre du Syndicat des Journalistes, a dit qu’il ne pensait pas que la décision américaine aurait des suites.

Dans le premier appel officiel au boycott des produits états-uniens, le Syndicat des Journalistes a publié une déclaration condamnant la décision de Trump et a appelé tous les Egyptiens à boycotter les produits US.

Alors que la communauté internationale désapprouve de façon presque unanime l’annonce de Trump, des articles suggèrent que l’annonce a été faite avec l’accord préalable de l’Egypte et de l’Arabie Saoudite, celle-ci allant jusqu’à prétendre que le président palestinien accepterait un village à la périphérie de Jérusalem (Abu Dis) comme capitale palestinienne alternative.

Depuis l’annonce, la cour royale d’Arabie Saoudite a envoyé des notices aux médias de la nation pour limiter le temps d’antenne donné aux protestations contre l’annonce de Trump.

Enhardi par l’annonce, le ministre israélien du logement, Yoav Galant, a décidé vendredi de promouvoir un plan de construction de 14.000 nouveaux logements coloniaux à Jérusalem occupée.


Voir d’autres photos sur l’article originel de Middle East Monitor



Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Journalistes

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

10 décembre 2017